article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

La Wallonie imagine son avenir

Cinquante ans après le début de « la grande désindustrialisation », la Wallonie va-t-elle rebondir ? Et retrouver la capacité de se mobiliser sur son projet de société ? Où en sont les Wallons dans leur lente mue vers une économie du savoir et de la connaissance ?
Avec la conviction que la culture – le projet de société commun à tout un peuple – constitue le principal pilier de toute stratégie de développement économique aujourd’hui, nous avons voulu éclairer quelques secteurs émergents et/ou prometteurs caractéristiques de la création en Wallonie. En interrogeant aussi des partenaires sociaux du secteur, des politiques et quelques francs-tireurs.

Au cours de ces 30 dernières années, 565.000 emplois ont disparu dans l’industrie en Belgique, tandis que le secteur des services en créait 1,15 million. Une mutation particulièrement spectaculaire ! Dans l’économie créative dans laquelle nous sommes entrés, l’avenir de l’emploi et du bien-être social dépendront de plus en plus de la capacité d’imaginer, de créer et d’innover.

Wallywood

Selon une enquête sur les forces du travail dans l’Europe des 25, les professions de la culture représentaient 2,5% de l’emploi total en Europe en 2002 [1]. Avec 2,3%, la Belgique se situait légèrement en dessous de la moyenne. Et que sait-on de ces 89.000 travailleurs belges de la culture ? Que 51% d’entre eux étaient universitaires (contre 35% pour les autres secteurs), que 17% étaient temporaires (contre 8% pour les autres secteurs) et que 29% avaient un statut de non salarié (contre 15% pour les autres secteurs).

Le profil de l’artiste a beaucoup évolué dans la société. Aujourd’hui on n’oppose plus « l’idéalisme sacrificiel de l’artiste et le matérialisme calculateur du travail, ou encore la figure du créateur original, provocateur et insoumis, et celle du bourgeois soucieux de la stabilité des normes et des arrangements sociaux », explique le sociologue Pierre-Michel Menger, auteur d’un livre intitulé Portrait de l’artiste en travailleur [2].

Sur le plan économique, des gens comme Geluck ou Kroll, pour prendre deux « dessinateurs de petits Mickeys », sont de vraies PME florissantes à eux tout seuls. Dragone, lui, emploie 70 personnes dans ses ateliers de La Louvière pour produire ses spectacles à Las Vegas. Et Les films du fleuve, la SPRL de production des frères Dardenne, a fait travailler l’équivalent de 30 personnes à temps plein au cours de l’année 2004.

Boostées par la reconnaissance internationale (pour la grande qualité de ses reportages sociaux d’abord, pour ses fictions ensuite) et bien sûr par les aides financières (de la Communauté française, de Wallimage et du tax shelter), les sociétés de production de cinéma se multiplient à toute vitesse en Wallonie. Et donnent, à Liège notamment, des petits airs de « Wallywood »...

Avec les interviews de :

* Luc de Brabandère, penseur de la créativité et du changement
* Henri Mestdagh, président de l’Union wallonne des entreprises
* Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l’Economie
* Paul-Emile Mottard, député permanent liégeois (culture)
* Olivier Bronckart, producteur des Dardenne
* Pierre Burnotte, Smart
* Jean-Claude Vandermeeren, FGTB
* Jean-Louis Sbille, dramaturge, comédien, scénariste
* Freddy Joris, Institut du patrimoine wallon
* Jean-Yves Laffineur, Esperanzah !
* Fabrice Lamproye, Soundstation
* Carlo di Antonio, Dour festival

(...)

<td style="vertical-align: top; background-color: rgb(256, 256, 256);"><font style="font-weight: bold;" face="Verdana, sans-serif">Lire cet article (12 pages) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).

Dossier réalisé avec le soutien de la Région wallonne, à l’occasion de son 25e anniversaire.

[1Eurostat, enquête publiée le 26 mai 2004.

[2La République des idées, Seuil, 2002.

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2