article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Nous avons chacun 130 esclaves à notre disposition - dossier

En l’an 2007, un Belge consommait environ 65.000 kWh par an, toutes énergies et tous usages confondus. Cette consommation équivaut à mettre à la disposition de chacun plus de 130 hommes-esclaves !

Pour beaucoup d’entre nous, le concept d’énergie se résume souvent à quelques « étiquettes  » : pétrole, mazout, électricité, nucléaire, éolien, charbon… sans que nous sachions exactement ce qui se cache derrière ces termes. Il importe donc d’abord de (re)préciser de quoi on parle. Nous sommes tous et toutes régulièrement confrontés à des unités de mesure de l’énergie. Chaque mois, lorsque le facteur dépose notre facture d’électricité détaillant une consommation exprimée en kWh. Quotidiennement, si nous prenons la peine d’examiner les emballages des aliments que nous ingurgitons et dont la valeur énergétique est mentionnée en calories. Mais dans un cas comme dans l’autre, ces valeurs nous apparaissent avant tout comme des étalons nous permettant de jauger nos comportements – « Super, je n’ai pas trop consommé ! » ou « Aïe, il ne faut pas que j’abuse de cette friandise… » – sans véritablement comprendre les tenants et aboutissants de ce que nous consommons. Une petite démonstration n’est pas inutile pour en saisir le mécanisme et les implications.

(...)

<td style="vertical-align: top; background-color: rgb(256, 256, 256);"><font style="font-weight: bold;" face="Verdana, sans-serif">Lire cet article (1 page) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2