article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Etre sobre ou ne plus être, tel sera le choix...

Les faits sont là, irréfutables et implacables : dans tous les secteurs de l’activité humaine, il va falloir apprendre à faire mieux avec moins. Car, si elle sera plus propre, l’énergie de demain sera aussi plus rare.

Le caractère fini des énergies fossiles, qui représentent plus des trois quarts de notre consommation, est une réalité physique face à laquelle nous ne pouvons rien. Il en serait autrement que l’indispensable réduction des gaz à effet de serre générés par ces énergies nous imposerait néanmoins une utilisation plus parcimonieuse et responsable du pétrole, du gaz et du charbon. Le constat étant posé, reste à voir comment y répondre au mieux. Et comme on va le constater, dans tous les secteurs d’activité, un même mot d’ordre s’impose : la sobriété. Que nous le voulions ou non, nous ne pourrons plus jamais produire et consommer sans modération comme nous l’avons fait au cours des dernières décennies. Ce qui, en soi, n’est pas une mauvaise nouvelle…

(...)

<td style="vertical-align: top; background-color: rgb(256, 256, 256);"><font style="font-weight: bold;" face="Verdana, sans-serif">Lire cet article (3 pages) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2