article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

11.Wallonie - Bruxelles

Inscrire l’indépendance énergétique dans nos paysages

Comment sortir de l’affrontement entre citoyens et investisseurs dans le secteur de l’éolien ? En favorisant la participation des habitants et des communes aux projets, pardi !

Pourquoi nous laisser « piquer » nos meilleurs sites et nos ressources naturelles par des investisseurs qui ne nous font pas participer aux bénéfices ? Ceci alors que nous pourrions produire notre électricité verte meilleur marché nous-mêmes ?
Investir dans la filière courte et devenir producteur-consommateur de son électricité  : c’est ce que propose aux Wallons et aux Bruxellois la coopérative Emissions-zéro.

Savez-vous ce que rapporte une éolienne ?

Cela fait trois ans que Jean-François Mitsch (40 ans), un habitant de Genappe, se consacre à la défense de la participation citoyenne à la production d’énergie verte. Jeune homme, il s’était lancé comme indépendant dans le secteur du graphisme, du marketing et du multimédia. Un peu par hasard, il se retrouve à Seattle (Etats-Unis), en 1999, où les altermondialistes s’étaient rassemblés pour dénoncer la privatisation des ressources de la planète au profit de quelques-uns. Et ce fut le déclic. En 2001, il décida de réorienter ses activités vers le développement durable.

(...)

<td style="vertical-align: top; background-color: rgb(256, 256, 256);"><font style="font-weight: bold;" face="Verdana, sans-serif">Lire cet article dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2