article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

L’exploiter tout en la protégeant : des pistes...

Loin des images d’Epinal et des « terrains de foot qui disparaissent », une équipe de chercheurs de Gembloux Agro Bio Tech propose une autre vision de l’exploitation forestière dans le Sud. Plus nuancée, plus complexe et plus proche du terrain.

« Il est politiquement correct de dire que c’est l’exploitation forestière qui dévaste la forêt tropicale. Mais ce n’est pas si simple ! » [1], assène d’un ton franc Cédric Vermeulen, professeur au laboratoire de foresterie tropicale, et coorganisateur de l’exposition « Africasylves ». Résultat de plusieurs années de recherches de terrain, et en partenariat avec des artistes, des photographes et des architectes, l’exposition qui s’est tenue à Gembloux l’automne dernier (et devenue itinérante) démonte quelques idées reçues sur l’exploitation forestière.

(...)

Lire cet article dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).

[1Selon la FAO, environ 13 millions d’hectares de forêts disparaissent annuellement sur Terre. C’est l’équivalent de la surface de l’Angleterre, soit un terrain de football toutes les quinze secondes.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2