article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Plastic Planet

Tintin au pays du plastique

Le réalisateur autrichien Werner Boote nous emmène autour du monde pour nous montrer la face cachée des matières synthétiques. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’est pas très joli !

Partout. Il est partout. Dans nos chaussures, nos jouets, notre voiture, nos meubles, notre ordinateur, nos emballages alimentaires. Le plastique nous accompagne tout au long de notre vie, il est là à chaque instant, souvent au plus près de nous. Il faut dire qu’il est merveilleux : coloré et multiforme, solide et léger à la fois, il répond à toutes les demandes des industriels.
Aujourd’hui, 260 millions de tonnes de matières plastiques sont produites par an dans le monde [1]. Soit 30 kilos par habitant… « Nous sommes des enfants de l’âge du plastique », commente Werner Boote, réalisateur de Plastic Planet.
Problème : ce plastique, que nous avons voulu croire si formidablement neutre, stable, sans risque – alors même qu’il était composé de substances chimiques dangereuses –, se dégrade, libère des composants, nous empoisonne doucement. Autre problème : ce plastique si formidablement solide est en train d’envahir notre planète, ses déchets non dégradables se répandent partout, notamment en une myriade de minuscules débris.

(...)

Lire cet article dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).

[1Chiffres 2007.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2