article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Accord interprofessionnel : la fin d’un modèle ? Encore faut-il savoir lequel...

Comme tous les deux ans, représentants patronaux et syndicaux ont mené des négociations pour aboutir à un accord interprofessionnel (AIP) couvrant l’ensemble des salariés du secteur privé. Le texte adopté en janvier a été rejeté début février par une large frange du monde syndical. Manque de responsabilité des travailleurs ? Huile jetée sur le feu communautaire ? Que traduisent vraiment ce rejet et les mobilisations qui s’ensuivent ?

La conclusion d’un préaccord a été saluée par une bonne partie de la presse comme le signe d’une certaine « responsabilité  » de la part des « partenaires sociaux ». Alors que les négociations politiques pour adopter une réforme institutionnelle et former un nouveau gouvernement fédéral sont dans l’impasse, patrons et syndicats auraient, eux, su faire preuve de sagesse pour préserver le « modèle » belge.
Les commentaires ont été d’autant plus acerbes quand la CGSLB, la FGTB et une partie significative de la CSC ont rejeté le préaccord. Leur décision serait un signe supplémentaire de la fin de la capacité à nouer des compromis dans ce pays, éventuellement de la fin du modèle de concertation à la belge, voire de la fin de la Belgique elle-même.

La fin de la Belgique

Ce n’est pas la première fois qu’il est impossible de conclure ou de ratifier un AIP. Entre 1977 et 1985, il n’y eut même pas de préaccord, sauf sous la pression du gouvernement en 1981. Le pays y a survécu. Et le rejet du projet d’AIP 2005-2006 par la FGTB a moins mis en péril la stabilité de la Belgique que l’échec des négociations sur BHV quelques mois plus tard.

(...)

Lire cet article (2 pages) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2