article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Les fabuleux laboratoires de fabrication personnelle

Bienvenue dans le monde des « fabs labs »

Grâce à des bidouilleurs de génie, on a depuis longtemps accès à des logiciels libres et gratuits qui fonctionnent aussi bien, sinon mieux, que des logiciels édités par de grandes marques. Le navigateur Web Firefox ou le système d’exploitation Linux font partie des exemples les plus répandus. Aujourd’hui, cette philosophie du « libre » déborde le monde numérique des logiciels pour gagner le monde matériel des objets.

Mais qu’est-ce que le « libre » ? Un logiciel libre peut être utilisé, étudié, modifié et dupliqué en toute légalité, à la différence du logiciel propriétaire, commercialisé par une marque et dont toute copie est strictement interdite. Pour le faire comprendre, Richard Stallman, bidouilleur informatique et promoteur du logiciel libre, a coutume d’utiliser une métaphore culinaire. Chacun est libre d’utiliser une recette qu’il a obtenue légalement, de la modifier pour y apporter sa touche personnelle et de la communiquer à n’importe qui. Sa diffusion n’est alors pas limitée et s’enrichit des pratiques de tous les cuisiniers. C’est le principe du logiciel libre. En revanche, avec un logiciel propriétaire, on aurait le droit d’acheter seulement le gâteau tout fait et sa recette resterait secrète. Pire, on imposerait même de consommer le gâteau dans un lieu précis et seul son acheteur aurait le droit de le manger.
Transposé dans le monde des technologies matérielles, la philosophie du libre ouvre la possibilité par exemple, plutôt que d’acheter sa machine à laver, d’acquérir sa « recette » ou son mode de montage et de la fabriquer soi-même. Ceci peut paraître utopique ou compliqué, mais grâce au développement des ateliers de fabrication personnelle (fabs labs, hackerspaces, bricolabs, etc.), fabriquer soi-même une machine à laver plus écologique, son vélo électrique ou ses panneaux solaires est de plus en plus à la portée de chacun. Bienvenue dans le monde du « matériel libre ».

(...)

Lire cet article (2 pages) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2