article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Bialowieza (Pologne)

L’une des dernières forêts primaires d’Europe

La forêt de Bialowieza, qui abrite encore des bisons, des lynx, des aigles et des loups, constitue l’un des derniers territoires sauvages d’Europe. Visite guidée d’un lieu qui se débat entre nature plus ou moins gérée et protection totale.

Pénétrer dans la forêt de Bialowieza est comme faire un voyage dans le temps. Un retour dans un passé oublié ou vers un futur imaginaire mais plausible, où la faune et la flore auraient repris le dessus sur l’homme. Ici, des chênes et des bouleaux centenaires se côtoient. Certains sont là, depuis des centaines d’années, à regarder les biches, les bisons, les paysans, les chasseurs, les soldats, les ornithologues, les touristes défiler sous leur feuillage. On voit leur cime s’étirer vers le ciel pour aller chercher la lumière comme des cous de girafes cherchant à atteindre les pousses les plus élevées. Et les rayons du soleil se faufilent entre leurs branches et arrosent les buissons, les bois morts et les champignons d’une lumière gracieuse.
Il reste encore quelques rares coins de notre vieille Europe où l’océan vert qui recouvrait le continent jusqu’au Moyen Age a été épargné par l’homme. L’un d’eux se situe à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, à environ 200 kilomètres de Varsovie.

(...)


Lire cet article (2 pages) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2