article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Héritage du 11 Septembre

+ 60 % des dépenses militaires

C’est peut-être l’un des plus coûteux héritages des attentats du 11 Septembre : les dépenses militaires mondiales ont grimpé de près de 60 % en 11 ans. Ces dépenses pourraient cependant se réduire avec le désengagement étatsunien en Irak et l’adoption, l’année prochaine, par la communauté internationale, d’un traité qui encadre le commerce des armes.

Les couleurs de la carte montrent la part de richesse que les nations consacrent à leurs dépenses militaires. Les chiffres précisent le montant des dépenses en 2009, en millions de dollars, de certains pays parmi les plus dépensiers. Ces dépenses représentent en moyenne 220 dollars (160 euros) par habitant par an, soit 2,63 % du PIB mondial. En Belgique, la part est de 1,14 % du PIB, soit 358 euros par habitant. Les dépenses militaires comprennent l’achat d’armes, la construction et la maintenance d’infrastructures, les dépenses de personnel et les activités spatiales militaires. Tous les pays ne communiquent pas leurs dépenses, surtout les pays sensibles comme l’Iran, la Corée du Nord, la Libye…

(...)

Lire cet article (2 pages) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).


Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2