article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

La « capabilité »

Les droits, les biens, l’argent… tout cela est très utile. Encore faut-il pouvoir en faire quelque chose. Et transformer ces ressources en projets de vie. Ce qui n’a rien d’évident. Pour contribuer à la réalisation des aspirations les plus profondes des sociétés, Amartya Sen, un économiste indien, a développé la notion de « capabilité » : la contraction entre « être capable » et « avoir la possibilité ». « Capable » + « possibilité » = « capabilité ».

Une idée venue d’Inde pour en finir avec le PIB

A quoi servent les Etats ? A garantir la démocratie ? Certainement. A soutenir une économie en croissance perpétuelle ? Tentant mais inimaginable sur une planète aux ressources limitées. A permettre à chacun d’imaginer un projet de vie ? Bingo !
L’idée d’inscrire au centre des aspirations sociales la capacité des populations à mener la vie qu’elles ont choisie vient de l’économiste indien Amartya Sen, dont les travaux ont été couronnés par le prix Nobel. L’économiste donne à sa trouvaille le nom de capability, traduit en français par le néologisme un peu barbare de « capabilité », forgé sur la contraction de « capable » et de « possibilité ».
Prenons un exemple, pour mieux comprendre le propos. Une femme imagine un projet de vie, celui d’envoyer ses enfants à l’école. Il faut pour cela la présence d’une école, la disponibilité de transports en commun et un accès pas trop coûteux à l’enseignement. Ecole, transports et droit à l’éducation sont des ressources nécessaires pour accomplir le projet. Mais, note Amartya Sen, ces ressources ne sont pas suffisantes. Il faut encore que la mère soit capable de les utiliser pour réaliser son projet. En gros, elle devra suivre la scolarité de ses enfants, les encourager à faire leurs devoirs, leur expliquer ce qu’ils n’ont pas compris, espérer qu’à l’école ils ne seront pas les souffre-douleur de leur classe… Si toutes ces conditions sont réunies, les enfants pourront effectivement terminer leur scolarité.

(...)

Lire cet article (2 pages) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2