article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Vent favorable pour l’éolien citoyen

Plus de 20 associations citoyennes et 40 communes s’activent déjà pour développer des parcs éoliens participatifs en Wallonie. Et cette effervescence va s’amplifier : le futur cadre de référence éolien prévoit en effet une participation citoyenne pour tous les parcs à venir. Tout bénéfice pour les citoyens et les communes. Explications.

A qui profitent les éoliennes ? Telle était la question posée en novembre dernier par « Questions à la Une » [1]. La célèbre émission d’investigation de la RTBF, volontiers polémique, interrogeait des partisans et des opposants au développement éolien en Wallonie. Il en ressortait que même les opposants « par principe » se disent finalement prêts à accepter l’implantation d’un parc éolien près de chez eux dès lors qu’ils y trouvent un intérêt financier. Quel changement d’attitude !

700 nouvelles éoliennes d’ici 2020

Et pour cause : l’opinion publique a bien compris que l’éolien n’était plus « imposé pour le seul profit des développeurs privés », mais représentait au contraire une réelle opportunité de s’impliquer dans un projet local qui bénéficie également aux riverains [2]

(...)

[1A (re)visionner sur le site de l’émission : www.rtbf.be/tv/emission/detail_questions-a-la-une ?id=25.

[2Un sondage réalisé en 2010 par IPSOS pour le Service public de Wallonie révèle, par exemple, que la majorité des habitants en zone rurale se disent favorables aux projets éoliens, contrairement à ce que laisse croire l’agitation des groupes d’opposants tels que Vent de raison. Sondage complet sur www.eolien.be.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2