article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Carlo Petrini (Slow food)

L’alimentation doit être « bonne propre et juste »

Carlo Petrini, le créateur du mouvement Slow food était, en novembre dernier, de passage en Belgique, à l’invitation du Convivium liégeois. Rencontre avec le truculent orateur italien. Morceaux choisis.

Fondé en Italie en 1989, pour faire face à l’invasion du « fast food », l’association Slow food était au départ consacrée à l’« écogastronomie ». En une vingtaine d’années, ce qui est devenu un mouvement international a bien évolué pour se saisir, à sa manière, de la problématique de l’agriculture et de l’alimentation. Carlo Petrini est ainsi parti de l’intérêt d’Européens amateurs de saveurs et de terroirs pour proposer aujourd’hui, 20 ans plus tard, une sorte de révolution culturelle en passant par le canal agro-alimentaire. Dans un monde où un milliard de personnes sont victimes de la faim, où 1,6 milliard souffrent de trop ou de mal manger, un mouvement qui se saisit du rapport entre le droit à l’alimentation locale et de qualité et le droit du paysan de rester sur sa terre et de réellement gagner sa vie en produisant des aliments sains tout en respectant les écosystèmes, a bien évidemment toute sa place dans notre société.

(...)

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2