article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Les « comparaisons-ventriloques »

Dans les médias autant que dans les discours politiques et savants, les comparaisons foisonnent. Aujourd’hui, elles sont souvent utilisées pour justifier des réformes dans un contexte de crise, et mettre en avant les politiques présentées comme les plus performantes et les mieux adaptées à une nouvelle réalité économique. La comparaison est un recours quasi naturel de la pensée humaine. Un regard critique sur les usages qui en sont faits est d’autant plus indispensable.

Réflexions critiques sur l’usage des comparaisons en période de crise

La comparaison est une manière de penser à la fois très ancienne et très courante. Elle est au cœur des récits de voyage depuis l’Antiquité comme de notre quotidien, lorsque nous nous interrogeons sur nous-mêmes en regardant nos voisins, nos amis ou nos collègues. On peut trouver des exemples de cette fascination pour ce qui nous est étranger dans les louanges de Marco Polo à l’égard des sciences et des techniques chinoises au 13e siècle ou dans les Lettres persanes de Montesquieu cinq siècles plus tard. Elle est aussi à la source des catégories et des classements que nous créons et utilisons tous les jours. Nous comparons en permanence pour comprendre le monde et agir sur lui. Quand Platon et plus tard Montesquieu classent les systèmes de gouvernement, non seulement ils les comparent entre eux, mais ils tentent aussi de mettre en avant le « meilleur » modèle afin d’orienter l’action des gouvernants. Cette perspective pragmatique, centrée sur les leçons à tirer des expériences étrangères, est toujours présente dans les comparaisons actuelles. La recherche des « bonnes pratiques » inspire tous les domaines de l’action publique, qu’il s’agisse des politiques fiscales, des politiques de l’emploi ou des politiques environnementales. Ce recours presque systématique à la comparaison constitue donc un enjeu démocratique important. Pourquoi et comment compare- t-on ? Quels en sont les pièges et les raccourcis ? Comment le citoyen peut-il décrypter ces discours avec un regard critique ?

(...)

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2