article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Travail

Il est urgent de travailler... moins, tous et mieux !

Au nom de la qualité de la vie, du partage de l’emploi et de la lutte contre le changement climatique, il est urgent de travailler moins. Mais il faut aussi travailler mieux, en créant des emplois valorisants et épanouissants, qui soient orientés vers l’intérêt commun. Stop au « travail Kleenex » ! Le travail doit être utile socialement et écologiquement.

Elise a 34 ans, deux enfants à charge et travaille à temps plein. La nuit, elle se retourne dans son lit et s’inquiète. Elle n’a pas pu trouver de place dans une crèche pour sa petite fille de quatre mois et demi, malgré les nombreuses demandes qu’elle a introduites au début de sa grossesse.
« Ce matin encore, j’ai emmené ma fille au bureau en attendant que ma mère, qui habite à 60 kilomètres, vienne la chercher », témoigne-t-elle. Ce n’est pas la première fois, et elle a peur que la patience de ses collègues ne s’effrite, qu’ils ne la trouvent pas très professionnelle. Mais elle se sent coincée : pour elle, choisir de prendre le temps d’élever ses enfants, en démissionnant ou en diminuant son temps de travail, équivaudrait à plonger dans la pauvreté.
« Dans notre société, c’est marche ou crève. Ou tu te consacres complètement au travail ou tu rejoins les parias, ceux que l’on montre du doigt et qui sont tous les jours un peu plus contrôlés, les chômeurs et les minimexés. »

Concilier travail et vie privée

L’histoire d’Elise n’est pas un cas isolé. Nombreuses sont les familles qui éprouvent aujourd’hui des difficultés à concilier sereinement leur vie privée et leur vie professionnelle. Enfants à conduire ici ou là, petit dernier malade, files pour les inscriptions, rendez-vous chez le dentiste, sans oublier les contraintes administratives, du paiement des assurances aux factures d’électricité : aujourd’hui, la logistique quotidienne s’est complexifiée, d’autant que le couple avec enfants n’est plus l’unique modèle. Pour les femmes seules, le quotidien ressemble à un vrai parcours du combattant.

(...)

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2