article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

L’empreinte de l’eau

Les activités humaines sont voraces en eau. Une eau qui devient parfois rare et précieuse. Ce qui rend nécessaire de savoir où elle est consommée et pour quel usage précisément. Histoire de comprendre les grands écarts de consommation qui existent, car ces immenses besoins en eau ne pourront être durablement satisfaits.

Trois pays, les Etats-Unis, la Chine et l’Inde, utilisent le tiers de l’eau consommée par l’humanité. Avec de grosses disparités de consommation par habitant : 2.840 m3 d’eau par an et par Etatsunien, contre 1.000 m3 pour les Chinois et les Indiens.
Les habitants de la Bolivie, du Niger et de la Mongolie apparaissent les plus demandeurs d’eau. En cause, l’aridité du climat : il faut six fois plus d’eau pour produire des céréales au Niger, et cinq fois plus pour produire de la viande en Bolivie. La faible fiabilité des chiffres disponibles pour les pays en question explique peut-être aussi en partie ces résultats extrêmes.

(...)

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2