article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Les sentiers, la voie vers une autre mobilité

Les chemins et sentiers : des « échappées belles » souvent synonymes de plaisir et de loisirs. Et de déplacements qui allient efficacité, santé et préservation de l’environnement. Après avoir connu quelque 30.000 kilomètres de sentiers (!), la Belgique a vu son réseau morcelé, englouti, sous le bitume... ou dévoré par les propriétaires voisins. Aujourd’hui les sentiers renaissent et la loi les protégeant est en train d’être révisée en Wallonie. Enfin !

Dans l’imaginaire populaire, chemins et sentiers évoquent les promenades dominicales, les balades conviviales et les randonnées estivales, des « échappées belles » synonymes de plaisir et de loisirs. Rares sont ceux pour qui ces petites voiries vicinales revêtent un caractère utilitaire et s’inscrivent dans les habitudes de déplacements quotidiens. Pourtant, elles constituent dans bien des cas des alternatives appréciables aux trajets motorisés, offrant des voies de circulation intra et intervillageoises particulièrement propices aux modes de déplacement doux. La préservation mais aussi la réhabilitation de cet héritage séculaire s’avèrent dès lors des enjeux qu’il serait bien dommage de négliger.

(...)

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2