article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Le maïs

Que partagent la polenta italienne, la mamaliga roumaine et la tortilla mexicaine ? La farine de maïs, pardi ! Base alimentaire des populations d’Amérique centrale et d’Afrique de l’Est, le maïs est consommé de façon marginale sur le reste de la planète. Cette céréale, très productive et bon marché, pourrait contribuer à nourrir le monde. Elle est effectivement la plus cultivée, pour alimenter les êtres humains, mais de plus en plus pour alimenter les élevages (50 % de la production) et fabriquer des agrocarburants (15 %).

Le maïs a été acclimaté dans toutes les régions de la planète, à l’exception des plus froides. Cette herbacée, dont les tiges peuvent atteindre trois mètres de hauteur, est une championne de la photosynthèse. Elle transforme la lumière en matière organique avec une efficacité supérieure de 5 % par rapport aux autres plantes, ce qui explique en partie son succès. Chaque plante porte trois à six épis aux graines riches en amidon, un sucre lent. Le grain est réservé à la consommation humaine et à l’alimentation des élevages de volailles et de porcs. La plante entière peut être broyée et ensilée pour fournir un complément alimentaire aux vaches.

(...)

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2