article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Le sacrifice de la nature

Si le développement durable a une petite chance de se substituer à l’exploitation-sacrifice de la nature, ce sera dans des sociétés plus démocratiques, moins inégalitaires.

Alors qu’à Rio la communauté internationale a été incapable de s’entendre sur un développement durable et que la simple possibilité d’une économie verte fait toujours débat, une perspective supplémentaire est nécessaire.
L’exploitation de la nature se poursuit maintenant depuis plus de 200 ans et fait l’objet d’un sacrifice. La nature est sacrifiée par l’industrie, le commerce, le capitalisme comme autrefois des sociétés traditionnelles sacrifiaient des humains. Tout se passe comme si la modernité n’avait pas réussi à s’affranchir de cette exigence très ancienne des sociétés : offrir des sacrifices aux divinités.

(...)

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2