article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Quel recyclage pour les panneaux photovoltaïques ?

Que deviendront les milliers de panneaux photovoltaïques installés chez nous lorsqu’ils arriveront en fin de vie ? Une filière spécifique de recyclage s’organise. En Wallonie, le premier point de collecte de panneaux usagés s’est ouvert à Wanze. Un nouveau défi environnemental.

La question du recyclage des panneaux photovoltaïques est relativement récente. En Europe, la première centrale solaire arrivée en fin de vie a été recyclée en juin 2009. Il s’agissait de la centrale solaire du Domaine provincial de Chevetogne, pionnière en 1981. C’est donc en Wallonie que fut lancé le premier processus pilote européen de recyclage. Mais le contexte n’incitait pas encore au développement d’une véritable filière de valorisation.

85 % des vieux panneaux seront valorisés

En Europe, le volume de déchets restait limité, avec à peine 4.000 tonnes de modules solaires usagés par an. Et le secteur se voyait exempté des législations européennes en matière de recyclage, histoire de ne pas handicaper le décollage de ce secteur du renouvelable, particulièrement prometteur.
Les politiques de soutien au photovoltaïque et la forte croissance du nombre d’installations ces dernières années changent désormais radicalement les perspectives. Selon les estimations européennes, le volume à recycler atteindra 9,5 millions de tonnes d’ici 2050, en tablant sur une durée de vie moyenne de 25 à 30 ans. Du coup, l’enjeu environnemental devient considérable !

(...)

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2