article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

La découverte de l’entraide chez les plantes

Dans une forêt, les arbres sont en compétition pour la lumière. C’est la loi de la jungle. Les écologues ont toujours considéré la compétition comme la force majeure qui structurait les communautés de plantes. Jusqu’à récemment…

Comme dit le proverbe, si le seul outil dont on dispose est un marteau, on aura tendance à voir tous les problèmes sous forme de clous. Les écologues ne font pas exception à la règle. Durant presque tout le 20e siècle (et encore aujourd’hui), ils ont cru que la seule force qui structurait les relations entre les espèces de plantes dans un écosystème était la compétition (voir encadré Historique). Alors évidemment, quand on cherche de la compétition, et que les expériences sont conçues pour la mettre en évidence, on finit par la voir, et on ne voit même que plus cela. De fait, cela a très bien été démontré : les plantes peuvent entrer en concurrence pour l’accès aux ressources (eau, nutriments, etc.). Soit.
Et puis vers la fin du siècle dernier, certains iconoclastes (il y en a partout, les écologues ne font pas exception à la règle) se sont mis à chercher autre chose, avec de nouvelles lunettes. Et si les plantes coopéraient ? Depuis, les expériences se multiplient, et on découvre tout un univers…

(...)

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2