article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

La Belgique, terre de compromis, tremble

La Belgique est une terre de compromis, dit-on. A tous les niveaux, dans tous les domaines, des négociations sont menées afin de prendre des décisions plus ou moins importantes. Il semble pourtant que cette terre tremble. Et la tectonique nous enseigne que lorsque des plaques bougent, c’est pour se frotter et entrer en collision.

Un séisme aura-t-il lieu ?

En démocratie, divers points de vue s’expriment, traduisant l’existence d’intérêts différents et contradictoires. Un des modes classiques de résolution des conflits, latents ou ouverts, est la négociation, débouchant sur un compromis. Trouver un compromis n’est cependant pas chose aisée. Si la physionomie d’un accord dépend du rapport de force entre les parties, la capacité d’en nouer un dépend aussi éminemment de la volonté de chacun des protagonistes de parvenir à un accord et de sa capacité à admettre une solution ne satisfaisant pas l’ensemble de ses revendications. Chercher un accord implique tout autant de ne pas vouloir écraser purement et simplement son adversaire, mais de le considérer comme un interlocuteur.

(...)

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2