article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Chine

L’immobilier « copié-collé » : une bulle ?

L’immobilier chinois est-il sur une pente glissante ? Beaucoup d’économistes le pensent. Une dégringolade serait lourde de conséquences, car elle pèserait forcément sur l’économie du pays. Voyage dans quelques bulles immobilières fantômes, emblématiques de la Chine qui copie.

Des chalets du plus pur style autrichien, une église néogothique surplombant le lac, d’étroites ruelles pavées… Bienvenue à Hallstatt, Chine. Oui, en Chine. Car vous n’êtes pas dans le charmant village alpin, classé au patrimoine de l’humanité, mais dans sa réplique, construite à Huizhou, dans le Sud industriel de la Chine. S’il n’y avait pas la chaleur humide, la pollution et la végétation subtropicale, on s’y croirait presque.
Hallstatt n’est pas une curiosité isolée. Des imitations de villages britanniques (Thames Town, Shanghai), de Venise (Florentia Village, Wuqing) et même une tour Eiffel (dressée devant une avenue hausmannienne démesurément grande pour le village de Tiandy City) ont poussé comme des champignons ces dernières années dans ce pays pressé, où des villes se bâtissent en quelques mois.
Même si elle n’amuse que modérément les villes européennes ainsi copiées, l’affaire pourrait n’être qu’anecdotique. L’apogée absurde d’un art très chinois de la contrefaçon. Une appropriation symbolique du Vieux Continent par la plus grande puissance mondiale émergente. Un revirement ironique de l’Histoire pour un pays que des « traités inégaux » forcèrent autrefois à des concessions territoriales aux Occidentaux.
Mais ces imitations construites à la va-vite révèlent en creux un problème bien plus significatif, celui de l’énorme bulle immobilière. Derrière les décors de cinéma, les maisons sont vides. Si les jeunes mariés de la classe moyenne aiment à se faire photographier devant des paysages à l’européenne, peu d’entre eux peuvent se permettre d’acheter un chalet dont le prix dépasse celui de l’original en Autriche.
La plupart seraient déjà très heureux de trouver un logement décent.

(...)

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2