article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Souriez, vous êtes fichés !

Les géants du net (Google, Facebook et autres) ont appris à exploiter nos données personnelles. Des pratiques commerciales mal encadrées, qui portent atteinte à la vie privée.

Votre nom, votre situation familiale, vos déplacements, vos goûts musicaux, votre carnet d’adresses : ces informations sont une véritable mine d’or pour des entreprises comme Google ou Facebook, qui en ont fait leur principal fonds de commerce. Votre identité digitale intéresse en effet particulièrement les publicitaires ; plus ils en savent sur vous, mieux ils peuvent cibler leur message. Chaque requête adressée au célèbre moteur de recherche, chaque « j’aime » sur les publications de vos amis participent ainsi de ce marketing comportemental. « Vous pensez que vous êtes le client, mais vous êtes la marchandise. Le véritable client, c’est l’annonceur », affirme Franck Leroy, auteur d’un livre sur le sujet [1].
Facebook, qui a passé la barre du milliard d’utilisateurs, déclare que chaque profil lui rapporte environ 5 dollars. Quant à Google, il réalise 90 % de son chiffre d’affaires (50 milliards de dollars en 2012) grâce aux liens sponsorisés.

(...)

[1Franck Leroy, Réseaux sociaux et Cie. Le commerce des données personnelles, Actes Sud, 2013.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2