article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Aménagement du territoire

Urbanisation galopante,
inondations à répétition

Les orages violents se multiplient ces dernières années. Avec, à la clé, des inondations et de fortes coulées de boue. En cause ? L’extension de l’habitat, la déforestation, la réduction du gabarit des rivières, la suppression des plaines inondables… Les autorités ont identifié les problèmes. Sans les résoudre pour autant...

Qu’ils soient ou non liés aux changements climatiques en cours, les épisodes météorologiques extrêmes se succèdent ces dernières années à un rythme accéléré. Tempêtes, canicules, vagues de froid, orages violents, pluies exceptionnellement longues et/ou particulièrement intenses s’invitent ainsi régulièrement dans notre quotidien jusqu’ici réputé tempéré. Et à la récurrence des épisodes pluvieux hors-norme s’est associée celle d’inondations et de coulées de boues dont les victimes, qu’elles aient 25 ou 75 ans, nous assurent unanimement qu’elles « n’ont jamais vu ça ».

Cas des villes et cas des champs

On laissera les climatologues, météorologues et autres spécialistes débattre des causes réelles, supposées ou fantasmées du dérèglement des cieux, mais le pourquoi de ses conséquences désastreuses relève lui de l’évidence : en « aménageant le territoire », l’homme a tout simplement privé celui-ci de la capacité de faire face à l’extraordinaire. Ce n’est évidemment pas un hasard si les problèmes se posent non pas dans les zones naturelles mais dans celles que l’homme s’est appropriées à des fins d’urbanisation. Déforestation, réduction du gabarit des rivières, suppression des plaines inondables, drainage inadéquat des zones de ruissellement, extension de l’habitat dans des périmètres à risque ne sont que quelques-unes des expressions d’une artificialisation intense et incontrôlée de l’environnement, avec pour conséquence que des événements qui n’étaient jadis qu’impressionnants deviennent aujourd’hui catastrophiques…

(...)

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2