article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Vices et vertus du bois labellisé FSC

Le label FSC est apposé sur 10 à 15 % du bois vendu en Belgique. Aide-t-il vraiment les populations d’Afrique tropicale à se développer ?

Est-il approprié d’acheter des châssis, des parquets et autres lambris certifiés FSC (Forest Stewardship Council) ? En Europe, où les labels relatifs au bois durable ont un certain succès, le consommateur scrupuleux sur ses achats « éthiques » est en droit d’avoir une réponse à cette question. Elle est tombée en mai dernier, à Bruxelles, lorsque le CIFOR, un centre spécialisé dans l’étude des forêts tropicales, a fait connaître les résultats d’une enquête menée dans les forêts certifiées du Cameroun, du Gabon et de la République démocratique du Congo (RDC ou Congo Brazzaville). Originalité : leurs investigations, mandatées par le WWF, ont porté exclusivement sur la facette sociale du label au petit arbre, peut-être moins connue que le volet strictement environnemental.

(...)

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2