article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Prendre le temps


GRAND ENTRETIEN

Michel Serres, le penseur de la joie

Manuel Cohen

Philosophe, historien des sciences, académicien, Michel Serres est un inventeur intempestif. A 83 ans, plus de 50 livres à son actif, ce visionnaire poursuit son interrogation du monde, entre humanisme et scientisme. Porté par un credo : « Penser, c’est anticiper ». Entretien avec un intellectuel optimiste, vif et malicieux.

Michel Serres, vous êtes un « penseur-renard » qui ne sait faire autrement que « d’aller partout », écrivez-vous. Vous dites : « Vive l’utopie » ! Un système de pensée qui n’a pas toujours la cote de nos jours.
L’utopie était autrefois une île perdue au milieu des océans. Une île mystérieuse, déserte, non occupée par les hommes. Une sorte de cité idéale. Aujourd’hui, il n’y pas d’endroits que nous ne connaissions pas. Cette utopie, elle s’est mondialisée. C’est ce que j’appelle une Pantopie, du grec pan (« tous ») et topos (« lieu »). Aux sceptiques et aux pessimistes, je réponds : quelle réalisation bonne pour l’humanité n’a pas été précédée par une utopie ? Prenez les socialistes utopiques au 18e siècle. On leur doit la sécurité sociale, les crèches, les assurances-mutuelles, les banques pour les pauvres… Le socialisme scientifique a fait 100 millions de morts, mais les socialistes utopiques nous ont légué tout ce qui nous fait la vie douce depuis la Seconde guerre mondiale. Et pourtant, à l’époque, les utopistes étaient dénigrés.

Pourquoi cette méfiance à l’égard de ces idéalistes ?
Toutes les inventions peuvent parfois être inaudibles dans les temps donnés. C’est perçu comme nouveau, impossible, irréalisable. Ce qui est évidemment une erreur. (…)

Lire l’intégralité de ce grand entretien de Michel Serres dans notre version papier (4 pages).

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Camion poubelle et buen vivir

Pour cette nouvelle formule de votre magazine, dont je découvrirai la maquette en même temps (...)

Lire la suite

Thierry Marchandise,
juge de paix à Charleroi

« Un défilé de gens noyés par la vie, les dettes, les ennuis… »

Dans chaque numéro, un acteur de première ligne (magistrat, intervenant social, enseignant, (...)

Lire la suite

Le pouvoir de la musique


Quel est réellement le pouvoir de la musique ? Comment utiliser les sons comme thérapie ? Un dossier pour mieux comprendre les vertus de la musique.

A découvrir également dans notre séquence culture (8 pages), une rubrique « Coups de cœur (...)

Lire la suite

Fermez-la et ouvrez-le !

Je sais ce que vous vivez. Cela fait un moment que vous n’arrivez plus à imposer vos (...)

Lire la suite