article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Apprendre


Publié dans notre magazine n°107 - Janvier & février 2015

Faut-il avoir peur d’entrer en maison de repos ? Enquête

Plus de 130 000 seniors vivent aujourd’hui en maisons de repos en Belgique. Une personne sur 8 de plus de 85 ans et une sur 15 de plus de 65 ans sont concernées. Imagine a mené l’enquête sur ce secteur souvent mal connu et confronté à un manque criant de places. Pour faire face au papy boom, il faudrait créer d’ici 2025 environ une séniorie de 100 lits tous les 15 jours. Frais d’hébergement élevés, privatisation croissante, inégalités sociales, maltraitances, surprescription de médicaments, carences en personnel : aujourd’hui, ces maisons ne sont pas toujours « de tout repos ». Notre dossier, s’il n’édulcore rien, fait aussi la part belle aux projets alternatifs et innovants.

Emilie, 87 ans : « Voilà plus d’une heure que j’ai sonné… »

« Je suis là, dans mon fauteuil. Sans pouvoir bouger. Voilà plus d’une heure que j’ai sonné et personne n’est encore venu. Je ne vais plus pouvoir me retenir très longtemps. Cette fois, c’est trop tard ! Pourquoi les aides-soignantes nous font-elles attendre si longtemps ? Elles vont encore manifester leur mauvaise humeur, alors que je n’y peux rien. J’ai sonné bien à temps ! Arriveraient-elles à se retenir, elles, pendant plus d’une heure ? »
Lorsque j’arrive devant la chambre d’Emilie [1], la porte est grande ouverte et j’aperçois l’aide-soignante occupée à la changer. Je reste dans le couloir, un peu en retrait, jusqu’à ce qu’elle ait fini ; puis j’attends encore quelques minutes avant d’entrer pour qu’Emilie ne se doute pas que j’ai été témoin de sa honte. Elle est visiblement très affectée par ce qui vient de lui arriver. Les éclairs au chocolat que j’ai apportés lui redonnent cependant le sourire. Tout en mangeant, elle me raconte son histoire (…)

⇒Une enquête de 14 pages d’Anne-Marie Impe réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie Bruxelles
⇒Voir notre reportage photographique de Caroline Dechamps et Frédéric Pauwels dans la rubrique Bonus/portfolio

[1Prénom d’emprunt. Emilie n’est pas la dame qui figure sur la photo.

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Sus aux policiers pensionnés !

Kanar L’allongement de la durée de la carrière est un débat déjà ancien. Les mouvements sociaux (...)

Lire la suite

Immigration :
la désunion européenne


cc Sicilia Today

Poussés par les guerres et la misère, les candidats à une vie meilleure tentent chaque jour de (...)

Lire la suite

Du Nord au Sud.
Et à l’envers.

UNphoto/Kibeepark Cuisiner sans fumées toxiques Trois milliards de personnes préparent leurs (...)

Lire la suite

Lorsque tout bascule

Les écosystèmes encaissent en général assez bien les chocs. Ils sont résilients… jusqu’à un certain (...)

Lire la suite

Le silex, notre outil pendant 99,89 %
de notre existence


José-Manuel Benito Alvares

Si des extraterrestres venaient effectuer des recherches pour déterminer quelle matière a été le (...)

Lire la suite