article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Agir


Publié dans notre magazine n°107 - Janvier & février 2015

RENCONTRE

Angela Davis, le poing toujours levé

cc Festival_Latinidades

Imagine a rencontré Angela Davis, icône de la lutte pour l’égalité raciale. Alors que l’Amérique vit au rythme de l’affaire Michael Brown, l’ex-membre des Black Panthers, philosophe et militante des droits de l’homme, poursuit inlassablement son combat en faveur des minorités.

Pour certains, elle n’est qu’un nom vaguement familier. « Angela Davis ? Attends, ça me dit quelque chose. » Il faut évoquer sa coiffure afro et les Black Panthers pour que les mémoires se réveillent un peu. D’autres, par contre, ont été marqués au fer rouge par sa vie romanesque et la constance de ses engagements politiques : Angela Davis, debout avec le poing levé, est une image qui a fait vibrer l’imaginaire politique de générations de militants de gauche.
Sa célèbre chevelure a beau avoir blanchi, elle continue aujourd’hui encore à galvaniser les foules, comme lors du festival « Manifiesta » organisé par le PTB en septembre dernier. A Bredene, petite ville de la côte belge, un auditoire conquis est venu l’écouter parler d’un de ses combats de toujours : la lutte contre les injustices raciales.
Le sujet est de circonstance. Deux mois plus tôt, Michael Brown, un jeune Afroaméricain de 18 ans, a été tué par un policier blanc à Ferguson, petite ville de l’Etat du Missouri. Plusieurs jours de manifestations et d’émeutes ont suivi ce meurtre, perçu comme une nouvelle démonstration d’un racisme institutionnel chronique visant la communauté afro-américaine. La mort de Michael Brown rouvre une plaie encore fraîche (...)

⇒ Lire l’intégralité de cette rencontre dans notre magazine.

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Un soupçon d’humanité
en temps de guerre


CICR/Marko Kokic, 2012

De l’Ukraine au Congo en passant par la Syrie, les conflits armés s’invitent sans cesse sur nos écrans. Moments extrêmes de déchirements, ces guerres semblent fonctionner sans code. Etats et groupes armés se lancent dans la torture, les exécutions sommaires, l’emprisonnement sans jugement, le viol de femmes, le kidnapping, etc. Un Far West sans foi ni loi ? Même dans le chaos, un cadre persiste : le droit de la guerre.

1949, le monde sort groggy de la Seconde Guerre mondiale. Le conflit a tué plus de civils que de (...)

Lire la suite

Solange Lusiku,
la voix des femmes du Kivu

Journaliste et militante née, Solange Lusiku porte haut et fort la voix des femmes de la région des Grands Lacs. Elle est la première femme éditrice d’un journal indépendant dans l’est de la République démocratique du Congo. Le Souverain est son arme de combat.

« Pourquoi l’arbre qui tombe doit-il cacher toute une forêt qui pousse ? », interroge Solange (...)

Lire la suite

Les apôtres de l’austérité,
ces nouveaux « zombies »

Selon les théoriciens de l’austérité, le poids excessif de la dette et des dépenses publiques nécessite de réduire drastiquement le train de vie devenu insoutenable des Etats, en vue de restaurer la croissance et l’emploi. La réduction des dépenses publiques est ainsi devenue la priorité des gouvernements européens, en vue de provoquer un « choc de compétitivité ». Plutôt que de guérir le mal, leurs recettes risquent au contraire de l’aggraver.

Régler un problème implique d’en avoir initialement compris les causes. Or, force est de constater (...)

Lire la suite

Eliseu Lopes :
un Indien en lutte contre l’agrobusiness

Au Brésil, les Indiens guarani-kaiowà ont en principe le droit pour eux. La Constitution leur reconnaît la propriété de vastes territoires. Aujourd’hui, ils sont pourtant confinés dans huit réserves minuscules. Eliseu Lopes et 35 autres chefs locaux ont installé des campements autour de ces terres qu’ils revendiquent. Une résistance menée au péril de leur vie.

« J’enseignais le guarani, ma langue maternelle, avant d’arrêter l’enseignement pour me battre au (...)

Lire la suite

Bonne gouvernance à la congolaise


Photo M.Katompa

Développer une entreprise dans l’anarchie congolaise n’est pas une mince affaire. Philémon Kivuvu, un entrepreneur atypique et obstiné, est parvenu à faire prospérer sa société d’extraction de calcaire tout en refusant le jeu des pots-de-vin et des passe-droits ethniques. A l’automne dernier, il a reçu le prix de la gouvernance de la Fondation Roi Baudouin.

« Nous avons l’avantage d’avoir grandi au Congo, de cumuler 30 ans d’expérience dans les affaires, (...)

Lire la suite

La voiture électrique est-elle moins polluante ?


Photo Bernard Deboyser

La voiture électrique arrive. Elle représenterait de 5 à 10 % des achats des voitures neuves en Europe en 2020. Pour certains, c’est une impasse. Un moyen de vendre encore plus d’autos, ainsi que de l’électricité « de toute façon polluante ». Selon d’autres, il s’agit d’une avancée pour la santé humaine et pour la planète. Alors, la voiture électrique fait-elle plutôt partie du problème ? Ou représente-t-elle une avancée transitoire vers une mobilité plus écologique ?

Sortir de l’émotionnel par rapport à l’objet automobile et partir de la réalité – c’est-à-dire des (...)

Lire la suite

La fougasse sans gluten

Découvrez notre recette de cuisine et les conseils diététiques de Valérie Mostert, créatrice (...)

Lire la suite