article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Prendre le temps


Publié dans notre magazine n°107 - Janvier & février 2015

LE PAYS PETIT
La chronique de Claude Semal, auteur-compositeur, comédien et écrivain

Sale temps pour les renoncules

Transports. Il ne fait pas bon être écologiste, en France, sous le règne de François Hollande. Trente-sept ans après le mort de Creys-Malville, sous un gouvernement de droite, Rémi Fraisse, militant écolo et ami de la renoncule à feuilles d’ophioglosse, vient d’être assassiné, à 20 ans, au barrage de Sivens, par une grenade offensive de la gendarmerie française. Autre lutte emblématique : à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, contre la construction d’un nouvel aéroport. Le maire de la ville était, cette fois, Jean-Marc Ayrault, l’ancien premier ministre de François Hollande. Qui exigeait un nouvel aéroport « pour répondre à l’accroissement du trafic aérien ». Or le Canard enchaîné, dans son édition du 8 octobre 2014, vient de révéler que ce nouvel aéroport… aura une capacité moindre que l’actuel aéroport de Loire-Atlantique ! Du pur foutage de gueule, donc. Mais pas autant que Ségolène Royal, la nouvelle ministre de l’Ecologie, qui vient de proposer… la gratuité des autoroutes en France le week-end [1] ! A Bruxelles, nous avions les journées sans bagnoles. En France, c’est trop fort, ils viennent d’inventer l’écologie sans écologie.

Jeux de mots. A défaut de maîtriser les chiffres, les gouvernements belges et wallons se payent de mots. Plus personne ne veut parler « d’austérité », mais de « rigueur ». C’est ce qu’on appelle un « élément de langage ». Un paysage « austère  », c’est effectivement désolant. Alors qu’une érection « rigoureuse », c’est un bon compromis entre la vigueur et la rigidité. Non ? Je vais, de ce pas, faire un sondage sur les parkings d’autoroute.

Pyromane. Le scandale « Luxleaks », dénoncé par un consortium international d’une quarantaine de journaux, vient de clouer au pilori la politique fiscale du Luxembourg. Les Etats européens auraient perdu des milliards d’euros dans l’affaire. Or Jean-Claude Juncker, l’actuel président de la Commission européenne, y était premier ministre entre 1995 et 2013, et même ministre des Finances entre 1989 et 2009. Avec un pyromane comme chef des pompiers, c’est sûr que le « dumping fiscal » européen va être combattu avec beaucoup d’enthousiasme. Il n’y a pas que la Belgique qui est surréaliste, ces temps-ci.

Potacherie. Environnementaliste convaincu, le chanteur Neil Young a une voiture qui roule à la biomasse [2]. Pouvoir chier dans le carburateur en jouant de la guitare, c’est effectivement mieux que les toilettes sèches.

Bon à savoir. On parle très souvent, dans la grande presse, de la « fraude » aux prestations sociales. Mais cette « perte » est largement compensée par tous ceux qui ne réclament pas les prestations auxquelles ils ont droit [3]. Une étude de l’OCDE, en 2004, évaluait ce « non-recours » aux aides sociales à 20 à 40 %, selon les pays et les programmes ! En cause ? Le manque d’information, la stigmatisation des bénéficiaires, la crainte de procédures administratives complexes ou les abus de pouvoir des organismes concernés [4]. On peut et on doit, en cette matière, mieux appliquer la loi. Mais cela ne fera pas rentrer un franc de plus dans les caisses de l’Etat. Alors que la fraude fiscale…

Un peu de poésie (à midi, en hiver). Les « Midis de la poésie  » et l’ASBL Le Plaisir du texte ont sollicité l’autorisation de lire « ma » chanson Réchauffe-toi vite contre mes frites dans le cadre d’un récital « Midi gourmand », cet hiver, aux Musées royaux des Beaux-Arts. Voici ma réponse – qui est valable en tout temps, en tous lieux, et pour tous.
« Chère mademoiselle, je n’ai aucune chanson qui s’appelle Réchauffe- toi vite contre mes frites. La première chose à lire, ce serait donc le titre et l’auteur. Nonobstant ce détail, en ce qui me concerne, vous pouvez lire ce que vous voulez, le midi, le soir et le matin – et même de la poésie. Bonne journée, Claude Semal. »

Claude Semal
auteur-compositeur, comédien et écrivain

[1Le Parisien, 14 octobre 2014.

[2Libération, 19 novembre 2014.

[3Comme j’ai bossé en atelier à 17 ans, à 18 ans, j’avais déjà « droit au chômage ». Mais j’ai préféré renoncer à ces maigres allocations, plutôt que de me pourrir tous les jours la vie dans une file de pointage. Un « choix » que je serais bien en peine de refaire aujourd’hui. A l’époque, il est vrai, je payais… 2 000 FB de loyer !

[4Le Monde diplomatique, juillet 2013, et www.pro.guidesocial.be, juin 2014. Plus d’infos à l’Observatoire des non-recours aux droits et services (Odenore).

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Carnet de bord
d’un médecin généraliste


D.R. Gilles Henrard, médecin généraliste à la Maison médicale de Saint-Léonard, à Liège

Je suis médecin généraliste depuis une dizaine d’années, principalement en maison médicale. Ce type (...)

Lire la suite

N’en jetez plus !

Stiki Quel gâchis que de gaspiller des déchets. Ils ont un tel potentiel et on en produit tant (...)

Lire la suite

L’art contre la crise climatique


Photo Jacques Hoepffner

Plus le temps passe, plus la lutte contre le changement climatique est urgente. Et plus… on ne (...)

Lire la suite

Jacques Testart,
l’Homo qui fait parler sapiens

Photo Jérôme Panconi

Après avoir mené une vie de scientifique de haut vol, de citoyen et de militant, le biologiste (...)

Lire la suite