article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Découvrir


Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°108 - mars & avril 2015

LE LABO

A l’écoute des sonorités du monde

cc Steve D.

En 2014, le Dr Bryan Pijanowski a lancé le Global Soundscape Project. Objectif : enregistrer tous les sons de la terre et comprendre mieux les mutations de l’environnement. En arrière-plan de cette entreprise un peu folle, on a pu redécouvrir un courant artistique et scientifique issu des années 70 : l’écologie sonore.

La pollution sonore ne touche pas que les êtres humains. Elle peut également altérer l’existence des animaux et des écosystèmes. Le développement exponentiel du trafic maritime, les sonars militaires ou civils, les constructions offshore ont ainsi contribué à rendre les océans assourdissants. Progressivement, le tohu-bohu sous-marin a commencé à empêcher les mammifères marins d’émettre et de recevoir tranquillement les sons qui leur permettent de communiquer, se reproduire ou s’alimenter.
Désorientés, les cétacés peuvent être victimes de stress, de maladies, heurter des bateaux ou s’échouer. Pour comprendre l’impact des sons sur les mammifères marins (…)

⇒ Lire la suite de cet article, ainsi qu’un sujet sur la pollution sonore et le portrait d’Eric La Casa, artiste sonore, dans notre magazine.

⇒ Pour en savoir + sur l’écologie sonore, son histoire et son esprit, lire et écouter ici
notre bonus.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Aymeric Jung :
de la Bourse à la terre


D.R.

En septembre 2008, point culminant de la crise financière, la banque Lehman Brothers fait (...)

Lire la suite

Bonnes nouvelles

Pas de brevet Monsanto sur la tomate naturelle Pas d’élevage pour la fourrure en Wallonie (...)

Lire la suite

« Le réalisme aujourd’hui, c’est de proposer Tout Autre Chose »

Syriza en Grèce, Podemos en Espagne, et désormais Hart boven Hard / Tout Autre Chose en Belgique, (...)

Lire la suite

Flits, flash et kamikazes

Flitsmarathon a été élu mot néerlandais de l’année 2014. Les contrôles de vitesse font flasher au (...)

Lire la suite