article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Apprendre


Publié dans notre magazine n°108 - mars & avril 2015

Dossier : l’envers de nos écrans

Les nouvelles technologies sont sources de progrès. Mais elles sont aussi le reflet d’un monde qui se « dématérialise » de plus en plus. Les mots, les images, les chiffres, tout se transforme en « octets ». Ce flux permanent nous semble immatériel, invisible, léger comme des nuages, des clouds. Mais créer, stocker, transmettre ces millions de données en continu pèse également lourd en matière d’énergie, de déchets, d’emploi… Imagine vous propose de remonter la longue route des gigas. Et de voir ce qui se cache réellement derrière nos écrans.

A l’automne dernier, pas un média n’a manqué d’annoncer la bonne nouvelle : Netflix, société américaine de diffusion de films et de séries diffusées à la demande en streaming [1] sur Internet, arrive enfin en Belgique.
Quels allaient être les effets sur la concurrence, s’interrogeait alors la presse unanime, tout en vantant le monde merveilleux du streaming. En permanence, partout, nous allions pouvoir regarder notre série favorite. L’ennui vous guette dans le train ? Aucun problème : une tablette ou un smartphone, une bonne connexion, et voilà, comme à la maison ! Sans effort, pour un coût qui serait, nous dit-on, quasi négligeable…
Depuis 25 ans, Internet s’est installé dans nos vies. Et surfer dans le monde virtuel est devenu un geste quotidien. De plus en plus de nos actes sont désormais dématérialisés. Un nouveau vocabulaire est né, imprimant dans nos esprits le sentiment que ces multiples – et de plus en plus nombreuses – activités n’avaient aucun impact en termes environnemental, énergétique, écologique. Tout au contraire : à en croire les industriels, les technologies de l’information et de la communication (TIC) permettraient, d’ici 2020, de réduire de 16,5 % les gaz à effet de serre [2].
Aussi, lorsque le streaming se popularise peu à peu, personne ne semble se poser la question de son coût énergétique. Et notre besoin de la 4G [3] ou du dernier modèle de tablette n’est guère remis en question.
En réalité, le secteur des TIC était, déjà en 2008, responsable de 2 % des émissions de gaz à effet de serre [4]. Autant que le secteur aérien… Et certains calculs avancent une consommation de 10 % de l’électricité mondiale pour nos activités en ligne [5] ! (...)

=> A lire également dans notre dossier de 10 pages :
-  Que se passe-t-il lorsque j’envoie un e-mail ? La longue route des gigas
-  Appareils numériques : une production toxique
-  Demain, la fin des magasins ? Et si on boycottait Amazon ?
-  Les trucs et astuces pour mener une vie virtuelle moins énergivore

[1Le streaming permet de regarder un film, d’écouter un morceau, de profiter d’un « flux » sans devoir le télécharger au préalable sur son terminal, ordinateur ou smartphone. Il est rendu possible par l’augmentation de la bande passante.

[2GeSI, SMARTer2020 : The Role of ICT in Driving a Sustainable Future, 2012. La GeSI, ou Global e-Sustainability Initiative, rassemble de grands groupes tels que Microsoft, Deutsche Telekom, HP, Verizon et bien d’autres. www.gesi.org.

[3Quatrième génération des standards de téléphonie mobile, qui permet de très hauts débits.

[4Selon une étude de la société de conseil et d’analyse Gartner Inc. qui fait consensus. Le GeSI prévoit 2,3 % pour 2020.

[5Mark P. Mills, The Cloud Begins with Coil, 2013. Cette étude a été commanditée par l’industrie du charbon aux Etats- Unis. Mais l’Université de Gand prévoit 14 % pour 2020 (Demeester et Pickavet, 2008).

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Des téléphones intelligents, énergivores et polluants

La planète croule sous les portables. Avec un nombre d’abonnés au téléphone portable quasi (...)

Lire la suite

L’action syndicale :
entre fantasme et réalité

À en croire les réseaux sociaux et certains médias, les syndicats sont toujours enclins à (...)

Lire la suite

L’Europe sous influences

Affaiblir la réglementation sur le tabac, empêcher la régulation du secteur financier, faciliter (...)

Lire la suite

Du Nord au Sud.
Et à l’envers.

Le grand gaspillage alimentaire Un tiers de la nourriture produite dans le monde n’est pas (...)

Lire la suite

Quand l’évolution déraille

Les activités humaines ont modifié les habitats naturels de manière si soudaine – à l’échelle de (...)

Lire la suite

Sans la lune,
la Terre deviendrait maboule

La vie telle qu’elle se présente actuellement est le résultat d’une longue succession de hasards. (...)

Lire la suite