article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Agir


Publié dans notre magazine n°108 - mars & avril 2015

Combat(s) de là-bas

Julio Prieto,
l’avocat qui fait trembler Texaco


J-F.P.

Julio Prieto défend les 30 000 victimes du désastre environnemental causé par Texaco au cœur de l’Amazonie équatorienne. En 2011, il a fait condamner la multinationale. Un jugement qui doit encore être exécuté. Non sans mal.

« Vous voulez savoir pourquoi je défends les victimes de Texaco ? Ma femme aussi me pose souvent cette question. » Le visage de Julio Prieto se fend alors d’un grand sourire. Avant de nous rappeler combien sa vie de famille n’a pas toujours été tranquille. « Nous avons été cambriolés. Le mobilier a été complètement retourné. Ils voulaient m’intimider. Ensuite, des hommes se sont planqués devant chez nous. Ils prenaient des photos. Et puis nous avons reçu des menaces par téléphone, tandis que notre courrier était systématiquement lu. »
Julio Prieto aurait pu partager la vie (relativement) paisible de la plupart de ses confrères avocats, mais il a fallu qu’il réponde à l’appel de 30 000 victimes de l’un des plus grands désastres écologiques de l’histoire.
Diplômé en droit (2004) de l’Université de Quito, la capitale équatorienne, Julio Prieto est très tôt repéré par un de ses professeurs, Alexandro Ponce, qui le fait entrer dans son prestigieux cabinet. Il se voit d’abord confier de petites affaires jusqu’au jour où il se penche sur le dossier Texaco : le géant américain du pétrole est accusé d’avoir délibérément dévasté des pans entiers de la forêt amazonienne (…)

⇒ Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Un mouvement ouvert,
progressif et participatif

Plus de 10 300 signataires, 80 collectifs associés, une AG et une grande parade nationale en (...)

Lire la suite

Hilde Vanleeuwe, sur le boulevard
des éléphants

Les éléphants de forêt d’Afrique risquent d’entrer au panthéon des espèces disparues d’ici une (...)

Lire la suite

Freddy Tsimba,
sculpteur de paix


Eric De Mildt

Des clefs, des machettes ou des douilles de munitions. Freddy Tsimba, sculpteur congolais de (...)

Lire la suite

Cités en clair-obscur


Isabelle Corten

En 2050, 66 % de la population mondiale devrait habiter en milieu urbain. L’éclairage urbain, a (...)

Lire la suite

Des promoteurs immobiliers bénévoles

Etre promoteur immobilier et faire du travail social en même temps, est-ce possible ? C’est ce (...)

Lire la suite

Un autre regard sur le look


cc Sttttijn

S’habiller de façon écologique, responsable et stylée pour un prix modique, est-ce possible ? Ce (...)

Lire la suite