article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Agir


Publié dans notre magazine n°108 - mars & avril 2015

La belle économie

Des promoteurs immobiliers bénévoles

Etre promoteur immobilier et faire du travail social en même temps, est-ce possible ? C’est ce que fait Rénovassistance depuis 23 ans, à Bruxelles. Rencontre avec des bénévoles, qui viennent de passer le cap de leur centième logement entièrement rénové. Leur action multiplie par cinq chaque euro public investi !

« C’est bien isolé, et donc on n’a pas besoin de beaucoup de chauffage. Le prix de l’appartement est de 550 euros. Maintenant, avec les revenus du travail, cela va. On arrive même à économiser. Oui, on aime beaucoup l’appartement. Il est grand, propre et confortable. Quand on est rentrés, il était tout neuf. Avec les voisins, cela se passe bien. Rien à voir avec ce que l’on a connu avant. Au moins ici, quand tu rentres chez toi, tu es chez toi », raconte Mme N., qui vit avec sa sœur et son frère dans un appartement trois chambres à Cureghem. Elle est arrivée du Rwanda suite aux événements de 1994, alors qu’elle était encore mineure. Dans le témoignage qu’elle livre à Rénovassistance dans un livre-récit de locataires [1], elle explique comment, dans son logement précédent, le propriétaire manquait de respect envers eux et s’introduisait sur les lieux quand il le voulait : « C’était vraiment du harcèlement. »
« Jusque dans les années 80, on ne rénovait pas les logements en Belgique : on démolissait et on construisait », raconte Bernard Cassiers (72 ans), l’un de deux cofondateurs de Rénovassistance, aujourd’hui encore actif au sein de l’association. Ingénieur civil et économiste de formation, il a ensuite décidé de s’orienter vers un métier manuel en devenant plombier-zingueur, puis entrepreneur général dans le bâtiment. « Il y a 25 ans, un conseiller communal de Bruxelles et un assistant social m’ont contacté. Ils voulaient créer une société de promotion immobilière pour faire (…)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine

[1Bâtir la dignité, publié fin 2014, à l’occasion de l’inauguration du centième logement rénové par l’association, 106 p.

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Un mouvement ouvert,
progressif et participatif

Plus de 10 300 signataires, 80 collectifs associés, une AG et une grande parade nationale en (...)

Lire la suite

Hilde Vanleeuwe, sur le boulevard
des éléphants

Les éléphants de forêt d’Afrique risquent d’entrer au panthéon des espèces disparues d’ici une (...)

Lire la suite

Freddy Tsimba,
sculpteur de paix


Eric De Mildt

Des clefs, des machettes ou des douilles de munitions. Freddy Tsimba, sculpteur congolais de (...)

Lire la suite

Julio Prieto,
l’avocat qui fait trembler Texaco

J-F.P. Julio Prieto défend les 30 000 victimes du désastre environnemental causé par Texaco au (...)

Lire la suite

Cités en clair-obscur


Isabelle Corten

En 2050, 66 % de la population mondiale devrait habiter en milieu urbain. L’éclairage urbain, a (...)

Lire la suite

Un autre regard sur le look


cc Sttttijn

S’habiller de façon écologique, responsable et stylée pour un prix modique, est-ce possible ? Ce (...)

Lire la suite