Portfolio

L’Atelier LaKabane
ou la photo nomade

JPEG - 1.5 Mo
Marino Carnevale

Créé en 2012, à Liège, au sein du Centre de jeunes Mosaïque, l’Atelier photographique LaKabane réunit des photographes amateurs qui ont en commun une même envie de capter les réalités de notre société.
Entretien avec Elodie Timmermans, photographe professionnelle et cheville ouvrière du projet avec Marino Carnevale
.

Comment est né LaKabane ? Et pourquoi ce nom ?
Au départ, il s’agissait d’un atelier tourné vers la technique pure. Et puis, au fil du temps, un petit groupe d’adultes a eu envie d’aller plus loin, de développer des travaux plus personnels et de longue durée. LaKabane, c’est l’idée d’un lieu ouvert, fait de bric et de broc, que l’on construit collectivement. Postée discrètement au fond de nos jardins ou perchée plus ostensiblement dans un arbre, LaKabane est avant tout un repère d’explorations libres et un point de vue d’où contempler le monde qui nous entoure.

Comment fonctionne l’Atelier ?
Nous sommes sept [1]. Nous nous réunissons une fois par semaine. En dehors de moi, tous les autres photographes sont des « amateurs ». Mais pour eux, la photo, c’est plus qu’un hobby, c’est une véritable passion. Dans le groupe, il y a deux psychologues, une femme d’ouvrage, un médecin… Pour ma part, je sers un peu de regard extérieur, avec un rôle d’organisation, d’appui technique.
Ce qui nous réunit ? C’est l’envie de faire de la photo qui soit en relation totale avec la société. Nous travaillons à l’unisson, par petites touches, de façon expérimentale.

Avec des styles et des approches très différentes ?
Oui, on a de tout : du reportage, de la photo documentaire, du « surréalisme réel », de la photo plutôt axée autour de l’architecture, des travaux plus graphiques… Cette diversité est très riche. Désormais, chacun a de bonnes bases techniques, et on peut lâcher prise, explorer des lieux nouveaux.
Au cours de nos rencontres, j’essaie aussi d’inviter ça et là un photographe. On travaille aussi la production, l’édition, la retouche, l’impression… Parfois, nous allons visiter des expos. On avance lentement, en empruntant des chemins de traverse, sans se prendre la tête. Mais le résultat final est vraiment riche.

La Kabane a déjà exposé son travail. Oui, dans le cadre de la partie « off » de la Biennale internationale de la Photographie et des Arts visuels de Liège. Nous avons également mené un projet avec les commerçants du quartier Saint-Gilles. Et, le 7 et 8 mars 2015, nous exposons à la Médiathèque de Verviers.

Pour le n° de mars/avril d’Imagine, La Kabane a illustré tout le dossier intérieur consacré à l’envers des écrans et à la révolution numérique, ainsi que la couverture. Que vous a apporté cette collaboration ?
C’était très riche, car le groupe a du travailler sur base de contraintes fixes, avec un timing précis, dans un cadre professionnel. C’était très enrichissant.

Propos recueillis par H.Do.

Pour en savoir + : lakabane.org
Contact : info@lakabane.org

JPEG - 230.2 ko
Annick Toussaint
JPEG - 192.6 ko
Annick Toussaint
JPEG - 1.6 Mo
Annick Toussaint
JPEG - 864.8 ko
Benoît Riccadonna
JPEG - 1.7 Mo
Benoît Riccadonna
JPEG - 2.3 Mo
Benoît Riccadonna
JPEG - 1.1 Mo
Catherine Beine
JPEG - 1.3 Mo
Catherine Beine
JPEG - 1.7 Mo
Catherine Beine
JPEG - 778.5 ko
Julien Bebronne
JPEG - 867.6 ko
Julien Bebronne
JPEG - 744.6 ko
Julien Bebronne
JPEG - 1.5 Mo
Marino Carnevale
JPEG - 1.4 Mo
Marino Carnevale
JPEG - 2.5 Mo
Marino Carnevale
JPEG - 1 Mo
Murielle Heynen
JPEG - 1 Mo
Murielle Heynen

Inter-dépendance

Un supplément réalisé en collaboration avec le magazine Imagine Demain le monde à l’occasion du symposium « Interdépendance 2016 » organisé les 13, 14 et 15 mai à (...)

Lire la suite

Made in Bangladesh

Le photographe Jules Toulet s’est immergé dans les ateliers du Old Dhaka, au Bangladesh. Au travers de ce long récit photographique, il raconte la vie de ces tailleurs (...)

Lire la suite

Générations Planète Attitude

Du 15 février au 15 mai, la Fédération Inter-Environnement Wallonie organise une exposition intitulée Génération Planète Attitude qui tournera dans sept gares en Wallonie : (...)

Lire la suite

Les « gros mangeurs »
de Katherine Longly

Pendant 2 ans, la photographe Katherine Longly s’est immergée dans l’univers singulier des concours de « gros mangeurs » en Belgique, en France et aux Etats-Unis. (...)

Lire la suite

La Pologne authentique
de Jannis Mattar

En septembre 2014 et avril 2015, Jannis Mattar, un jeune photographe belge de 22 ans, a mené un travail photographique au long cours en Cachoubie, au nord de la Pologne. Pas (...)

Lire la suite

L’autre visage de Droixhe

Aurélien Lacroix, 22 ans, est étudiant en 3ème année à Saint-Luc Liège. Originaire de Hamoir, il a réalisé une « chronique de quartier » à Droixhe, en banlieue liégeoise. Un (...)

Lire la suite

Nourrir l’humanité, c’est un métier

Le photographe belge Daniel Fouss est parti est à la rencontre de 14 producteurs et de 5 agriculteurs de la région de Marche, Nassogne et Rochefort. Il a pris le temps de (...)

Lire la suite

Ma vie en séniorie

Frédéric Pauwels et Caroline Dechamps sont deux photographes de talent. Pour illustrer notre enquête « Des maisons pas de tout repos », Imagine a fait appel à leur sens de (...)

Lire la suite