article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Se retrouver


Publié dans notre magazine n°Se retrouver

Publié dans notre magazine n°Se retrouver

Publié dans notre magazine n°Se retrouver

Publié dans notre magazine n°109 - mai & juin 2015

Connais-toi toi-même

Le chamanisme
au service des neurosciences


D.R.

Musicologue de formation, Corine Sombrun s’est formée au chamanisme en 2001, en Mongolie. Elle collabore aujourd’hui avec des psychiatres pour comprendre le fonctionnement du cerveau en « état modifié de conscience », le nom scientifique de la transe.

Corine Sombrun, musicologue française, en reportage en 2001 en Mongolie pour la BBC World, assiste un soir à un rite chamanique. Le chaman joue du tambour pour provoquer sa transe. Surprise, Corine Sombrun réagit violemment. « C’était totalement incontrôlé, expliquait-elle, le 26 février dernier, devant une salle académique comble (ULg). Cela a duré deux heures, je n’ai pas eu peur sur le moment, c’est après la transe que ça devient plus inquiétant. »
A son retour de transe, Corine Sombrun apprend que « les esprits l’ont désignée » : elle est chamane et doit suivre une initiation de trois ans. La nouvelle ne lui fait pas plaisir, mais un chamane doit suivre son destin sous peine de contrarier les esprits et d’en subir les conséquences. Elle commence donc son apprentissage par sessions de trois mois.
Huit ans plus tard, elle est la première udgan occidentale, une femme qui a accompli une formation chamanique. Elle est capable de provoquer des transes qui, selon la tradition, lui donnent accès au monde des esprits.
Mais sa culture occidentale la fait douter de l’existence de ceux-ci et des vertus curatives des pratiques chamaniques (…)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Se loger léger

Cabane Brabant Wallon/Violaine Les cabanes, yourtes et roulottes séduisent de plus en plus de (...)

Lire la suite

Vices et vertus des plantes médicinales

En Asie ou en Afrique, la médecine par les plantes ou phytothérapie est parfois la seule qui (...)

Lire la suite

Mener une vie humaine digne de ce nom


cc Nicolas Clément

Selon l’OMS, une personne sur quatre est ou a été un jour confrontée à un problème de santé mentale. (...)

Lire la suite

Une pensée fine
de la tristesse

Ce qui ne se nomme pas ne se conçoit pas. Mais là où notre langage vient à faire défaut, n’y a-t-il (...)

Lire la suite