article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Se retrouver


Publié dans notre magazine n°Se retrouver

Publié dans notre magazine n°109 - mai & juin 2015

Santé mentale

Mener une vie humaine digne de ce nom


cc Nicolas Clément

Selon l’OMS, une personne sur quatre est ou a été un jour confrontée à un problème de santé mentale. Imagine, en collaboration avec le Centre Franco Basaglia – Mouvement pour une psychiatrie démocratique dans le milieu de vie – consacre une série d’articles à cette thématique. Elle raconte l’histoire fictive, mais inspirée de la réalité, d’une personne que nous appellerons Dominique, qui s’interroge sur les rapports entre la justice sociale et la santé mentale.

Dominique se réveille en sursaut. Le soleil n’est pas encore levé. Dans la pénombre, elle a du mal à reconnaître sa chambre. Rien ne lui semble familier, comme une étouffante impression que quelque chose a changé, qu’elle n’est pas à sa place. « Quelqu’un m’a volé mes meubles pendant mon sommeil », pense-t-elle.
Elle allume la lampe de chevet qu’elle manque de renverser. Elle ne reconnaît pas l’endroit. Ce n’est pas sa chambre à coucher. Ce n’est pas son petit appartement. Elle ne peut réprimer un cri. Plein d’effroi et d’une colère primaire, ce cri résonne et se heurte contre les murs pâles de cette pièce sans vie. « Non, non, non ! », hurle-t-elle en boucle. Elle croit entendre des bruits et des voix de l’autre côté de la porte. Une personne qui se rapproche à pas lourds. Un bruit de clé qui tourne dans la serrure, la porte qui s’ouvre. « Carine, c’est toi ? J’ai peur, Carine », crie Dominique à la silhouette qui apparaît dans l’embrasure.
Le néon s’allume brusquement. Ce n’est pas Carine, sa voisine de palier, ce n’est pas un visage familier. « Calmez-vous, Dominique, vous faites peur à tout l’étage à force de brailler comme ça, explique fermement cet inconnu habillé de blanc. Tenez, prenez ça, et essayez de vous rendormir. C’est la meilleure chose que vous puissiez faire », dit-il en lui tendant une pilule colorée accompagnée d’un verre d’eau. Dominique s’exécute en tremblant. De froid, de peur, elle ne sait pas. Elle ne sait plus (…)

=> Lire l’intégralité de cet article sur la santé mentale ainsi que la présentation des œuvres de l’artiste Barbara Massart (voir photo ci-dessus) dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Se loger léger

Cabane Brabant Wallon/Violaine Les cabanes, yourtes et roulottes séduisent de plus en plus de (...)

Lire la suite

Vices et vertus des plantes médicinales

En Asie ou en Afrique, la médecine par les plantes ou phytothérapie est parfois la seule qui (...)

Lire la suite

Le chamanisme
au service des neurosciences


D.R.

Musicologue de formation, Corine Sombrun s’est formée au chamanisme en 2001, en Mongolie. Elle (...)

Lire la suite

Une pensée fine
de la tristesse

Ce qui ne se nomme pas ne se conçoit pas. Mais là où notre langage vient à faire défaut, n’y a-t-il (...)

Lire la suite