Portfolio

L’autre visage de Droixhe

Aurélien Lacroix, 22 ans, est étudiant en 3ème année à Saint-Luc Liège. Originaire de Hamoir, il a réalisé une « chronique de quartier » à Droixhe, en banlieue liégeoise. Un travail qui nous emmène loin des clichés et de l’image triste de la « cité ».

Comment est née votre passion pour la photo ?
Je suis parti un an en Arizona. Mon père d’accueil était photographe, il m’a donné goût à l’image. Comme je suis passionné de cinéma par ailleurs, je me suis ensuite dirigé vers l’Inraci. Mais très vite, je suis revenu à la photo.

Comment s’est déroulé ce reportage à Droixhe ?
Très simplement. J’ai trainé dans le quartier, paisiblement. Et je n’ai jamais eu le moindre problème. Les gens étaient globalement très accueillants. Parfois, certains ne voulaient pas se faire photographier, mais c’est la loi du genre. Dans l’ensemble, j’ai vu des habitants contents qu’on s’intéresse à eux et à leur quartier. J’ai voulu montrer la vie, les gens, l’environnement urbain avec un regard bienveillant.

Vous avez par ailleurs réalisé un travail de plus grande ampleur intitulé « Le long du rail » [1]. En quoi consiste-t-il ?
Pendant longtemps, j’ai pris le train Hamoir-Liège. J’étais attiré par ce qui se passait le long du rail. J’ai décidé de refaire le trajet seul à pied, avec mon Fuji, et de photographier les abords. C’était parfois un peu chaud, dans les tunnels, le long des voies. Mais au bout du compte, j’ai un ensemble cohérent et qui a du sens pour moi.

Vous avez d’autres projets ?
Oui, mais je vais devoir composer entre faire de la photo pour gagner ma vie, sans doute en studio, et des choses plus artistiques et plus personnelles.

Pour en savoir + :
http://lelongdurail.tumblr.com/
http://aurelienlacroix.tumblr.com/

Inter-dépendance

Un supplément réalisé en collaboration avec le magazine Imagine Demain le monde à l’occasion du symposium « Interdépendance 2016 » organisé les 13, 14 et 15 mai à (...)

Lire la suite

Made in Bangladesh

Le photographe Jules Toulet s’est immergé dans les ateliers du Old Dhaka, au Bangladesh. Au travers de ce long récit photographique, il raconte la vie de ces tailleurs (...)

Lire la suite

Générations Planète Attitude

Du 15 février au 15 mai, la Fédération Inter-Environnement Wallonie organise une exposition intitulée Génération Planète Attitude qui tournera dans sept gares en Wallonie : (...)

Lire la suite

Les « gros mangeurs »
de Katherine Longly

Pendant 2 ans, la photographe Katherine Longly s’est immergée dans l’univers singulier des concours de « gros mangeurs » en Belgique, en France et aux Etats-Unis. (...)

Lire la suite

La Pologne authentique
de Jannis Mattar

En septembre 2014 et avril 2015, Jannis Mattar, un jeune photographe belge de 22 ans, a mené un travail photographique au long cours en Cachoubie, au nord de la Pologne. Pas (...)

Lire la suite

L’Atelier LaKabane
ou la photo nomade

Marino Carnevale Créé en 2012, à Liège, au sein du Centre de jeunes Mosaïque, l’Atelier photographique LaKabane réunit des photographes amateurs qui ont en commun une (...)

Lire la suite

Nourrir l’humanité, c’est un métier

Le photographe belge Daniel Fouss est parti est à la rencontre de 14 producteurs et de 5 agriculteurs de la région de Marche, Nassogne et Rochefort. Il a pris le temps de (...)

Lire la suite

Ma vie en séniorie

Frédéric Pauwels et Caroline Dechamps sont deux photographes de talent. Pour illustrer notre enquête « Des maisons pas de tout repos », Imagine a fait appel à leur sens de (...)

Lire la suite