article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Découvrir


Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°109 - mai & juin 2015

La chronique de Paul Jorion

A bas
le court-termisme !

« A bas le court-termisme ! », et j’ajoute aussitôt : « Et honte à l’obsolescence programmée ! » Voilà des choses qui devaient être dites ! Et maintenant ? Maintenir notre bonne planète en état pour que nous puissions continuer d’y vivre est une exigence essentielle. En tirer le maximum de profit dans le minimum de temps est au contraire le meilleur moyen de la rendre invivable à brève échéance ; certains cycles physico-chimiques essentiels comme ceux de l’azote ou du phosphore sont déjà menacés. Chacun devrait se convertir au long-termisme et mettre sa vie quotidienne en conformité avec ce nouveau mot d’ordre. Jacques Attali suggère que nous nous imaginions à chaque instant devant un parterre de représentants des générations futures en train de juger nos actions. Excellent conseil ! (...)

=> Lire l’intégralité de cette chronique dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


« Patates partout, prison nulle part ! »

Illustration : Manuel Poutte A Haren, en Région bruxelloise, l’Etat belge souhaite implanter un (...)

Lire la suite

Saliha : le combat
d’une Mère Courage
face au radicalisme

Saliha est une mère endeuillée. En décembre 2013, son fils Sabri, 19 ans, est mort « en martyr » (...)

Lire la suite

Bonnes nouvelles

Indonésie : l’eau n’est pas un bien privé Le Guardian met le changement climatique à la Une (...)

Lire la suite

Délit de sale gueule ? Formez le 8989

cc Loïc Lagarde Le printemps, c’est le plaisir retrouvé des terrasses. Le petit verre de vin (...)

Lire la suite