article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Découvrir


Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°110 - juillet & août 2015

PORTRAIT

Erri De Luca :
l’écrivain révolutionnaire

Photo : C. Hélie/Gallimard

Ex-militant communiste, alpiniste chevronné, auteur accompli, Erri De Luca risque cinq ans de prison pour s’être opposé, par des mots, à la ligne à grande vitesse Lyon-Turin. Rencontre avec un auteur engagé qui donne de la voix aux sans-voix.

Je m’occupe de cette inculpation comme d’une sorte de maladie. Ils disent que je suis malade, je dois démontrer que je suis sain. Et que les malades, ce sont eux. » Erri De Luca dit peu, mais chaque mot qu’il prononce fait autorité. « Eux » l’accusent d’« instigation à la violence et à la délinquance » et souhaitent obtenir à son encontre une condamnation pénale pouvant aller jusqu’à cinq ans de prison. En substance, la société Lyon-Turin Ferroviaire (filiale de SNCF Réseau) reproche au romancier, traducteur, essayiste, poète et journaliste, d’avoir répondu à un média en ligne italien dans les termes suivants : « La LGV [NDLR : ligne à grande vitesse] doit être sabotée et ces actes de sabotage sont nécessaires pour faire comprendre qu’il s’agit d’un chantier inutile et nocif. »
En prononçant ces mots, Erri De Luca manifestait son soutien aux habitants du Val de Suse, massivement opposés à la ligne Lyon-Turin. Selon le code pénal italien, Erri De Luca encourage à commettre des actes de vandalisme. « Mes mots entraveraient la réalisation des travaux en causant potentiellement de nouveaux dégâts matériels. Mais ce ne sont pas de petits dégâts matériels qui ont empêché les travaux jusqu’à maintenant. C’est la résistance civile, active, à l’unanimité, la résistance d’une population entière, et cela pendant 20 ans. » (...)

=> Lire l’intégralité de cette rencontre dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Auroville,
la cité expérimentale

Fondée en 1968 dans le sud de l’Inde, la cité d’Auroville réunit des habitants venus du monde entier (...)

Lire la suite

Gloire aux Générations futures !

Quand j’étais petit, dans les années cinquante, les grands nous expliquaient qu’ils n’avaient (...)

Lire la suite

Bonnes nouvelles

Nouveaux déboires pour Coca-Cola en Inde Le 20 avril dernier, l’Etat du Tamil Nadu (sud de (...)

Lire la suite

Rendre le centre-ville de Bruxelles piétonnier

La fausse bonne idée L’une des plus grandes zones piétonnes d’Europe ! Un centre de Bruxelles (...)

Lire la suite