article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Découvrir


Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°111 - septembre & octobre 2015

Portrait

Arabelle Meirlaen :
cuisine, bien-être et intuition

Bruno Devoghel

Dans son restaurant de Marchin, Arabelle Meirlaen, une étoile au Michelin, défend une cuisine « goûteuse et croustillante » en puisant ses recettes diététiques dans la nature qui l’entoure. Une cheffe de talent qui explore et navigue à l’intuition.

Au bout d’une petite route, à Marchin, sur les hauteurs de Huy, dans un quartier résidentiel, on entre dans une grande maison de pierre du pays. Une fois poussée la porte, le visiteur pénètre directement dans une grande salle à manger, avec une cuisine ouverte sur sa gauche. Derrière les baies vitrées, on devine la terrasse et un immense jardin qui descend en pente douce, dans lequel on repère un beau potager. On pourrait se croire dans la maison d’une connaissance. En réalité, nous sommes dans le restaurant d’Arabelle Meirlaen, cheffe étoilée. Il est 15 h 30. Le service se termine, les visiteurs en sont au dessert, la cheffe circule de table en table, papote avec chacun. Pierre Thirifays, son mari et sommelier, sert encore quelques verres. Depuis la terrasse, on voit au loin jouer les deux fillettes du couple.
Derrière cette image paisible se cache en fait énormément de travail, de conviction et de talent, qui ont permis à Arabelle Meirlaen de rejoindre le cercle des meilleurs chefs de Belgique, avec une étoile au Michelin et un 18 sur 20 au Gault et Millau, notamment. Avant de devenir une chercheuse de pointe en termes de cuisine et de santé, qui veille à ne jamais sacrifier le goût et la délicatesse de ses assiettes. « Ma cuisine doit être belle, goûteuse, croustillante, pleine d’amour et d’émotion, insiste-t-elle. C’est mon slogan, et tous les plats que je crée doivent y correspondre. »
Quand elle était adolescente (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Bonnes nouvelles

Radio résilience en Tanzanie En 2009, BBC Media Action, l’association caritative de la chaîne (...)

Lire la suite

Climate Games :
Activistes ? Avec joie !

Le dernier week-end parisien de la COP21 sera agité, joyeux, résistant, imaginatif et militant. (...)

Lire la suite

Vivre mille ans ?
Il faudrait peut-être y songer !

Peut-être avez-vous vu cette vidéo où un conférencier conclut en disant que, selon sa conviction (...)

Lire la suite

Cherche maison
sans voisins chômeurs

Vous êtes attiré par cette petite maison ouvrière située au nord de Liège ? Sachez d’abord que vos (...)

Lire la suite