article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Agir


Publié dans notre magazine n°Agir

Publié dans notre magazine n°Agir

Publié dans notre magazine n°111 - septembre & octobre 2015

Eco-agissons

Récupérer l’eau de pluie

L’eau potable devient de plus en plus chère. Pourquoi ne pas utiliser l’eau de pluie pour toute une série d’usages (sanitaires, nettoyage, jardins…) ? Elle est gratuite, inépuisable et peu chargée en calcaire.


Akynou

384 millions. C’est le nombre de mètres cubes d’eau qui est prélevé tous les ans dans les nappes phréatiques wallonnes [1]. Si cette eau alimente 80 % du réseau de distribution public d’eau potable en Wallonie, elle fournit aussi une partie des réseaux bruxellois et flamand. Cela peut paraître énorme, mais nos réserves en eau le sont aussi. Et de manière générale, notre approvisionnement n’est donc pas menacé. Car l’eau, c’est en quelque sorte une ressource « renouvelable ». Un jour ou l’autre, celle que nous consommons retournera, via le cycle complet, dans nos robinets.
Un bémol cependant : aujourd’hui, on considère que 40 % des « masses d’eau » en Wallonie ne sont pas (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

[1Etat de l’environnement wallon 2012, etat.environnement.wallonie.be.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Manuela Carmena,
la maire indignée de Madrid

Ahora Madrid À 71 ans, l’ex-juge et militante antifranquiste Manuela Carmena est devenue en juin (...)

Lire la suite

Transporté à la voile

Basée en Bretagne, la société TOWT redonne au transport de marchandises à la voile une seconde vie. (...)

Lire la suite

Le lin wallon s’arrache en Chine

C’est une fibre naturelle millénaire aux applications multiples et innovantes. En Wallonie, (...)

Lire la suite

Stop au gaspi !

Au festival TempoColor, en septembre prochain, à Liège, un ensemble d’associations interpelleront (...)

Lire la suite

Deogratias Niyonkuru
La réconciliation venue des collines

Au Burundi, Deogratias Niyonkuru et son organisation Adisco encadrent 200 000 paysans autour du (...)

Lire la suite

Le nouveau Bretton Woods chinois

Sa valeur économique n’étant pas suffisamment reconnue, et face à l’hégémonie du FMI et de la Banque (...)

Lire la suite