article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Main basse sur le vivant

Comme le nucléaire, les OGM sont incolores, inodores et insipides. Sans notre consentement, ils sont introduits dans notre alimentation. D’ores et déjà, nous ingurgitons des OGM en mangeant des pizzas, des desserts, des biscuits, des sauces, de la mayonnaise préparés à base de soja et de maïs transgénique importés des Etats-Unis. Comme ce fut le cas pour le nucléaire, un puissant lobby, baptisé « complexe génético-industriel » essaie, à coups de milliards, d’imposer les OGM comme nouveau modèle de développement alimentaire. Monsanto, le géant américain de la chimie, rêve ainsi de devenir « le Microsoft du vivant ». Pour y arriver, il faut manipuler des plantes, déposer des brevets, confisquer le vivant à son profit. Face à ce coup de force, des consommateurs et des agriculteurs, du Nord comme du Sud, se mobilisent pour dire « OGM, non merci ! »

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2