article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Découvrir


Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°112 - novembre & décembre 2015

Ils innovent pour construire un monde durable

Lanceurs d’avenir

POC 21 : le pouvoir de la bricole

POC 21 ». Son nom sonne comme la pomme de Newton tombée de l’arbre. Proof of concept (pour « preuve de faisabilité ») est le nom d’une « résidence d’innovateurs » qui s’est tenue début septembre au Château de Millemont, dans la banlieue parisienne, et qui a réuni plus de cent makers. Leur défi ? Inventer, via des logiciels libres (open source), « douze produits et solutions pour le climat et la transition écologique ». Leur mot d’ordre ? Une société « zéro déchet, zéro carbone ».
Ces 12 projets ont été sélectionnés parmi 200 autres. Et pendant cinq semaines, designers, ingénieurs et bidouilleurs du monde entier ont uni leur force pour concrétiser des innovations « à forte efficacité énergétique et faible en ressources  », insistent les organisateurs (Ouishare et Open State). Et ce dans divers domaines (agriculture urbaines, habitat…). Avec à la clé une série de contraintes : ces solutions d’avenir sont entièrement partageables, à forte durée de vie, robustes, modulaires, pourront être fabriquées localement, sur base de nouveaux modèles économiques, etc.
Ici, c’est une éolienne « à 30 euros » conçue à partir de matériel de récup et capable d’absorber un vent de 100 km/h. Là, un petit tracteur à pédales (le Bicitractor) capable de labourer, sarcler ou forer et entièrement construit en open source.
Plus loin, c’est une bouilloire bio-mimétique (inspirée de la nature), un groupe électrogène sans gazoil, mais avec des panneaux photovoltaïques, ou un système de douche (Showerloop) qui filtre l’eau en temps réel, la réinjecte dans le pommeau et permet de « réduire la quantité d’eau et d’énergie nécessaires d’un facteur 5 à 10 » (photo ci-contre).
POC 21 est dans l’action, le concret. Ce camp d’innovations a débouché sur une grande expo. Un catalogue public a été ouvert. Et deux projets verront le jour durant la Conférence de Paris sur le Climat. Une première étape avant de créer un marché viable « pour acheter, construire ou améliorer  » d’autres produits. Lesquels devront être à leur tour « sexy comme Apple mais ouverts comme Wikipedia ». H.Do

En savoir + : www.poc21.cc

Photo : POC 21 - Proof of Concept

=> Deux autres « lanceurs d’avenir » à lire dans notre magazine :

Les Compagnons de la Terre : l’agriculture inventive
Ringland : la fabrique citoyenne

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Des maisons
plutôt que des prisons

Depuis 2013, l’Asbl De Huizen planche sur une réforme pénitentiaire qui consiste à remplacer les (...)

Lire la suite

Bonnes nouvelles

Fin des forages de Shell en Alaska Ce devait être le nouvel eldorado pétrolier : malgré les (...)

Lire la suite

Lydia et Claude Bourguignon
au chevet des sous-sols

Ingénieurs agronomes, militants de la première heure, Lydia et Claude Bourguignon ont été à la (...)

Lire la suite

Migrants :
solidarité et hostilité

La crise des réfugiés a mis en lumière la générosité des Allemands. Mais l’ombre d’une extrême droite (...)

Lire la suite

Le sens d’une vie

Pour Hegel, ni le temps ni l’espace n’existent en tant que tels : nous sommes plongés dans un (...)

Lire la suite

Moche

cc Céline Colin Lelijk, moche. C’est l’adjectif de l’année dans les médias flamands. En mai (...)

Lire la suite