article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Découvrir


Publié dans notre magazine n°Découvrir

Publié dans notre magazine n°112 - novembre & décembre 2015

La chronique de Paul Jorion

Le sens d’une vie

Pour Hegel, ni le temps ni l’espace n’existent en tant que tels : nous sommes plongés dans un flux qui est celui du devenir, dont la caractéristique est de ne jamais rester pareil à lui-même. C’est seulement pour nous y retrouver un peu que nous avons jugé utile de distinguer, au sein du devenir, le temps et l’espace. Le seul point fixe dans le flot tumultueux du devenir, c’est le maintenant qui lui ne bouge pas : nous sommes à tout moment dedans, il sépare un passé, dont nous savons de quelle manière il s’est déroulé grâce au souvenir, et un avenir, dont nous ne savons pas encore la forme qu’il prendra et qui suscite chez nous la crainte ou l’espérance [1].
On considère le plus souvent aujourd’hui que la dissertation d’habilitation intitulée Les orbites des planètes, que Hegel défendit en 1801, le jour de ses 31 ans, apporte la preuve que le malheureux philosophe « ne comprenait absolument rien » à la démarche scientifique.
La raison en est qu’il traite d’ignares les savants, tels Galilée, mais surtout Newton, (...)

=> Lire l’intégralité de cette chronique dans notre magazine.

[1Précis de l’Encyclopédie des sciences philosophiques, 1818.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Des maisons
plutôt que des prisons

Depuis 2013, l’Asbl De Huizen planche sur une réforme pénitentiaire qui consiste à remplacer les (...)

Lire la suite

Bonnes nouvelles

Fin des forages de Shell en Alaska Ce devait être le nouvel eldorado pétrolier : malgré les (...)

Lire la suite

Lydia et Claude Bourguignon
au chevet des sous-sols

Ingénieurs agronomes, militants de la première heure, Lydia et Claude Bourguignon ont été à la (...)

Lire la suite

Lanceurs d’avenir

POC 21 : le pouvoir de la bricole POC 21 ». Son nom sonne comme la pomme de Newton tombée de (...)

Lire la suite

Migrants :
solidarité et hostilité

La crise des réfugiés a mis en lumière la générosité des Allemands. Mais l’ombre d’une extrême droite (...)

Lire la suite

Moche

cc Céline Colin Lelijk, moche. C’est l’adjectif de l’année dans les médias flamands. En mai (...)

Lire la suite