article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Apprendre


Publié dans notre magazine n°Apprendre

Publié dans notre magazine n°Apprendre

Publié dans notre magazine n°112 - novembre & décembre 2015

Imajeunes, une rubrique pour les 17-25 ans (mais pas seulement)

Paris les voici !

Embarquer 10 000 Belges à Paris pour la COP21, c’est l’objectif poursuivi par Climate Express et Paris à prendre. Parmi les militants de la cause climatique, de nombreux jeunes, prêts à donner de la voix pour réveiller les consciences. Rencontres.


Gaëtan Nadin

Fanny Dupont, 20 ans, Namur
« L’urgence est là, sous nos yeux »

« L’urgence est là, sous nos yeux. Si on ne fait rien, il y aura encore plus de réfugiés climatiques. La solution pour moi réside dans le changement de notre mentalité. Alors Paris, le 29 novembre, c’est the place to be ! » Fanny, étudiante à Namur en coopération internationale, est plutôt inquiète. « Les chiffres montrent que si nous ne changeons pas aujourd’hui, ce sera la catastrophe demain. »
C’est l’inquiétude qui la rend sensible à ces questions. « Il est plus facile de bouger quand l’urgence est là. Et pourtant, beaucoup de gens ont besoin de voir pour croire. Mes amis trouvent très bien que je m’engage, mais de là à me suivre… Alors je les encourage à lire des articles, à regarder des documentaires que je leur envoie. »
Dans son quotidien, Fanny agit aussi. Elle fait ses courses au niveau local plutôt qu’au supermarché, prend le train plutôt que de demander à ses parents de venir la chercher, mange moins de viande. « Ce sont de petits gestes tellement faciles à faire ! », explique-t-elle.
Même si parfois elle doute de l’efficacité des mobilisations, la jeune fille se dit qu’il faut tout de même y aller, se bouger. « Nous sommes jeunes, nous avons du temps à donner, alors il faut s’engager et endosser notre part de responsabilité. »

=> Lire d’autres témoignages de jeunes dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Sans protection sociale,
pas de prospérité

Aujourd’hui, 73 % de la population mondiale n’ont pas accès à une protection sociale complète ; 50 (...)

Lire la suite

Vive la solidarité européenne !

De l’agreekment – qui a mis temporairement fin à la crise de la dette grecque en juillet dernier – (...)

Lire la suite

Les nouveaux aliments
mieux contrôlés ?

Le Parlement européen a voté un nouveau règlement « Novel Food ». Mais des zones d’ombres subsistent (...)

Lire la suite

Du Nord au Sud
et à l’envers

Chine : toxiques affaires En 2014, les accidents industriels ont tué plus de 68 000 personnes (...)

Lire la suite

Et si l’agriculture
était une mauvaise idée ?

Il y a quelques millénaires, l’invention de l’agriculture a changé la destinée humaine. (...)

Lire la suite

Nos lointains cousins les végétaux

Que nous ayons un ancêtre commun avec les animaux, cela fait peu de doute. Mais sur le partage (...)

Lire la suite