article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Agir


Publié dans notre magazine n°Agir

Publié dans notre magazine n°Agir

Publié dans notre magazine n°Agir

Publié dans notre magazine n°112 - novembre & décembre 2015

L’atelier

Luttes urbaines

De plus en plus de collectifs se mobilisent face au développement parfois si peu durable de nos villes. Le 7 novembre, ils seront à Liège pour échanger sur leurs méthodes d’action.

Ils se battent contre la création d’une mégaprison (Haren), d’une liaison autoroutière, d’un parking de 380 places au coeur de la Cité (Liège), d’une gare pharaonique (Mons), d’un piétonnier « qui n’en est pas un » (Bruxelles) ou d’un centre commercial (Namur).
Ce sont des citoyens issus d’horizons divers (riverains, militants, professionnels) réunis au sein de collectifs créés pour la circonstance, de comités de quartier ou d’associations qui ont pignon sur rue.
Ils se sont engagés dans un combat local ou régional, parfois de longue haleine, avec, à la clé, des enjeux politiques, urbanistiques, juridiques et démocratiques. Et tous revendiquent, chacun à sa manière, un droit de regard sur le développement de leur ville.
ZAD du Keelbeek, Namur 80, Vesdre Avenir, Collectif citoyen carolo, Plateforme Pentagone, Non à la liaison E313-CHR !… Derrière cet ensemble disparate de collectifs se nichent différentes luttes urbaines qui, le 7 novembre, feront l’objet d’une grande rencontre organisée à Liège par l’ASBL Urbagora et Inter-Environnement Bruxelles (IEB).
Le thème de cette journée ? Les nouvelles formes d’action. Son objectif ? « Comprendre, analyser et proposer un échange de bonnes pratiques, un moment d’autocritique, dans une démarche d’éducation populaire  : professionnels de la militance et amateurs seront sur un pied d’égalité », insiste Mathieu Sonck, secrétaire général d’IEB.
« Nous avons identifié cinq grands modes d’action sur lesquels nous allons discuter », poursuit Mathilde Collin, présidente d’Urbagora. Le premier (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Inde :
libérées par le travail

Poids des traditions, patriarcat, violences domestiques… En Inde, le sort des femmes n’est pas (...)

Lire la suite

Eric Julien,
la grandeur d’âme
des indiens Kogis

Voici 30 ans, Eric Julien a été victime d’un accident pulmonaire dans la Sierra Nevada de (...)

Lire la suite

Enrayer les évasions fiscales pour financer la transition

Dans les pays en développement, l’évasion fiscale est estimée à 1 000 milliards de dollars, soit (...)

Lire la suite

Transportés par câble

Téléphériques, tramways aériens, télécabines… Partout dans le monde, le transport par câble s’impose (...)

Lire la suite

Radio Guidon :
L’insoutenable légèreté

Velofabrik Je rencontre chaque jour de nombreux cyclistes ou qui souhaitent le devenir. Depuis (...)

Lire la suite

Elle
(et nous)

cc Senor Codo Elle a 28 ans et le désenchantement de ceux dont le présent hypothèque l’avenir. (...)

Lire la suite

Graines de vie

Depuis 15 ans, une petite entreprise de la région de Gesves fournit en semences bio des milliers (...)

Lire la suite

Vatères sans water ?

J’ai installé une toilette à litière biomaîtrisée dans mon bureau. Certains de mes visiteurs n’osent (...)

Lire la suite