article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Apprendre


Publié dans notre magazine n°Apprendre

Publié dans notre magazine n°113 - janvier & février 2016

Et l’homme dans tout ça ?

De la vie sur
d’autres planètes ?

Depuis longtemps, nous nous demandons si nous sommes seuls dans l’univers. Une autre planète que la Terre abriterait-elle de la vie ? Existerait-il des extraterrestres ? L’hypothèse E.T. serait-elle plausible ? D’autres formes de vie seraient-elles envisageables ?

En juillet 2015, la NASA a annoncé la découverte d’une planète, nommée Kepler-452b, qui serait habitable et similaire à la Terre. Serait-ce enfin l’une des planètes que l’on recherche depuis des siècles ?
Vers 300 avant notre ère déjà, Epicure écrit à Hérodote en ces termes : « Les mondes sont en nombre infini, les uns semblables à celui-ci, les autres dissemblables. Car les atomes étant en nombre infini, il n’est rien qui fasse obstacle à l’infinité des mondes. »
A la fin du 19e siècle, on pensait que la planète Mars était analogue à la Terre et qu’elle pouvait accueillir la vie. Ne parlait-on pas des Martiens, ces hideux petits bonhommes verts ? Mais suite à des recherches de plus en plus précises, les signes de la présence effective d’une vie sur Mars ont fondu comme neige au soleil.
Durant les 20 dernières années, la technologie [1] dans le domaine de la recherche spatiale a fait des progrès importants et a rendu possibles les découvertes des premières exoplanètes. A présent, plus d’un millier d’exoplanètes ont été détectées, dont un petit nombre seraient habitables. Toutefois, ce n’est pas parce qu’une planète répond aux critères d’habitabilité qu’elle abrite une vie extraterrestre.
A la mi-2015, l’annonce de la NASA produit son petit effet dans le monde des astrophysiciens : c’est la première fois qu’ils découvrent une exoplanète cousine de la Terre.
– L’exoplanète Kepler-452b est de taille comparable à la Terre.
– Elle fait le tour de son étoile en 385 jours, soit 20 jours de plus que la révolution de notre planète autour du Soleil.
– Elle est en zone habitable par rapport à son étoile.
Dans l’état actuel des recherches sur cette exoplanète, une quelconque forme de vie n’est pas (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

[1Notamment le télescope spatial Kepler de la Nasa, mis en service en 2009, qui a scruté près de 150 000 étoiles à la recherche d’exoplanètes.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


40 ans de combats
pour la planète,
et après ?

La Fédération Inter-Environnement Wallonie a 40 ans. Avec ses 150 associations membres, elle (...)

Lire la suite

Vol de nuit
(au-dessus d’une centrale nucléaire)

En politique, il est des questions qui, non seulement, sont lourdes d’enjeux et de conséquences, (...)

Lire la suite

Les droits des femmes
restent fragiles

En Europe, le combat en restent fragiles faveur des droits des femmes a progressé, mais il est (...)

Lire la suite

Evadés fiscaux

En février 2015, le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ en anglais) a (...)

Lire la suite

La Belgique protège
le Panama,
petit paradis fiscal

La Belgique a signé un accord sur la protection des investissements avec le Panama, une (...)

Lire la suite

Imiter la nature ou...
disparaître

S’inspirer de l’ingéniosité de la nature pour innover ? L’idée est excellente – et s’appelle le (...)

Lire la suite