article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Agir


Publié dans notre magazine n°Agir

Publié dans notre magazine n°Agir

Publié dans notre magazine n°Agir

Publié dans notre magazine n°113 - janvier & février 2016

Combat(s) de là-bas

Raed Abu Youssef :
sous la vigne,
la résistance

Sur les hauteurs d’Hébron, dans la résistance le sud de la Cisjordanie, Raed Abu Youssef préside la coopérative Al Sanabel, qui soutient la culture du raisin par les paysans palestiniens. Un combat de tous les instants entre la confiscation de terres, des lois iniques et la violence des colons israéliens.

Sa silhouette est aussi noueuse et élancée que ses vignes. Raed Abu Youssef, 45 ans, vit à Halhul, dans le sud de la Cisjordanie, non loin de la ville d’Hébron. Perché à 1 000 mètres d’altitude, son village se consacre à la culture du raisin, la seconde production en importance de l’agriculture palestinienne. Ce fruit est très apprécié, mais particulièrement délicat. Arrivé à maturité, il doit être rapidement consommé. Or, dans le contexte politique actuel, c’est loin d’être facile. « Nous avons rencontré les premières difficultés à écouler nos productions en 1994, se souvient Raed. Nous venions de signer les accords d’Oslo [1]. Ceux-ci ont été accompagnés d’accords commerciaux qui ont considérablement compliqué la vie des paysans palestiniens. Car les produits israéliens entrent chez nous sans difficulté, alors que l’inverse n’est pas vrai. Nous devons obtenir des tas d’autorisations qui demandent un temps fou et qui arrivent en pratique quand nos produits sont périmés. »
En 2006, la situation devient tout simplement intenable. En réaction à la seconde intifada, l’armée israélienne bloque complètement la Cisjordanie. Plus aucune marchandise ne peut circuler. A Halhul, les raisins pourrissent sur pied. La saison s’achève sur un bilan catastrophique : 60 % du raisin sont perdus. Une seconde année du même genre et beaucoup de paysans auraient été contraints de stopper leurs activités. Raed Abu Youssef est ingénieur agronome « formé à Montpellier, en France », précise-t-il dans un français impeccable.
Avec quelques amis, il a donc créé Al Sanabel (« épi de blé » en arabe), une coopérative qui propose aux agriculteurs de presser leur raisin. Pasteurisé artisanalement avant d’être mis en bouteille, le raisin se conserve plusieurs mois.
Cette coopérative rassemble aujourd’hui (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

Photo : Pierre Lefèvre

[1Signés entre Yitzhak Rabin et Yasser Arafat le 13 septembre 1993, les accords d’Oslo permettaient la construction d’un micro-Etat palestinien sur la bande de Gaza et la ville cisjordanienne de Jéricho. Ces accords, qui laissaient entrevoir l’installation d’une paix durable au Moyen-Orient, n’ont malheureusement pas été suivis d’effets.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Tiken Jah Fakoly :
la génération consciente

A 46 ans, la star du reggae Tiken Jah Fakoly, avec ses dix albums derrière lui, s’efforce de (...)

Lire la suite

Criminaliser
les écocides

Aujourd’hui, la destruction systématique de nos écosystèmes (marées noires, déforestations, (...)

Lire la suite

Lutte contre
le terrorisme :
gare à l’effet boomerang

Pour contrer le djihadisme, la réponse sécuritaire ne suffira pas. Il faudra une réponse globale. (...)

Lire la suite

Vositha Wijenayake :
la tête hors de l’eau

Juriste de formation, coordinatrice du Climate Action Network South Asia, Vositha Wijenayake (...)

Lire la suite

Fermes du futur

En France, des citoyens financent l’agriculture du futur. Reportage dans l’une des 13 (...)

Lire la suite

Housing First :
un toit plutôt
que la rue

Pour lutter contre le sans-abrisme, plusieurs grandes villes belges se sont lancées dans le (...)

Lire la suite

De chanvre et de chaux

En région namuroise, IsoHemp propose aux constructeurs et aux rénovateurs des blocs composés de (...)

Lire la suite

Je suis caraholic,
mais j’me soigne !

Quand mon rédacteur en chef m’a proposé l’été dernier de réfléchir à une rubrique d’écoconsommation (...)

Lire la suite

Vélonomie

Le vélo était à la fin du 19e siècle un jouet onéreux pour gens fortunés en quête de griserie. Au (...)

Lire la suite