article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Agir


Publié dans notre magazine n°Agir

Publié dans notre magazine n°Agir

Publié dans notre magazine n°113 - janvier & février 2016

L’atelier

Housing First :
un toit plutôt
que la rue

Pour lutter contre le sans-abrisme, plusieurs grandes villes belges se sont lancées dans le projet pilote Housing First. L’objectif ? Accompagner de façon individualisée des personnes qui ont connu la rue et les aider à se reconstruire dans un logement. Après deux ans d’existence, ce programme a largement fait ses preuves.


L.d.H.

C’est un petit appartement d’une pièce, sous le toit d’une grande maison divisée en plusieurs logements. Deux canapés – l’un sert de lit la nuit venue –, une table de cuisine, un frigo, une armoire et un buffet, peu de choses qui suffisent à meubler le petit « chez-lui » d’Anthony. « J’ai pu trouver la plupart des meubles chez Emmaüs  », nous confie le jeune homme.
Cela fait un an et demi qu’il habite ici – et paye chaque mois 500 euros pour ces quelques mètres carrés –, mais ce matin un juge a prononcé son expulsion : il est prié de quitter l’immeuble endéans les 10 jours. Toutefois, Anthony « ne [se] laisse pas abattre », il a déjà « commencé à chercher autre chose ».
Ce matin, Michael Dupont, travailleur social, et Malika Boulouaiz, assistante sociale, l’ont accompagné au tribunal. Ensemble, ils réfléchissent à une solution de relogement. « On a un locataire qui quitte justement un logement social : il n’a pas assez d’autonomie, on lui a trouvé une place dans un centre. Tu pourrais peut-être reprendre son appartement », lui proposent les deux intervenants sociaux.
Anthony, 26 ans, tout sourire, fan de foot et de PlayStation, est l’un des bénéficiaires du programme Housing First. Lancé il y a un peu plus de deux ans dans quelques grandes villes (Gand, Anvers, Bruxelles, Liège et Charleroi) rejointes depuis quelques mois par Namur, Molenbeek et Hasselt, ce programme de lutte contre le sans-abrisme a pour principe de proposer immédiatement un logement aux SDF. Pour tenter ensuite de les aider, par un accompagnement renforcé, à réintégrer une vie « normale ». « Avoir d’abord un logement, c’est important, admet volontiers Anthony, qui a passé neuf mois à la rue. Tout le reste vient après. »
« Cette idée, lancée par un psychologue américain, Sam Tsemberis, bouscule les pratiques habituelles dans le domaine, nous explique Coralie Buxant, coordinatrice générale de Housing First Belgium. Habituellement, le logement pour un sans-abri est la phase ultime : il lui faut d’abord (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Tiken Jah Fakoly :
la génération consciente

A 46 ans, la star du reggae Tiken Jah Fakoly, avec ses dix albums derrière lui, s’efforce de (...)

Lire la suite

Criminaliser
les écocides

Aujourd’hui, la destruction systématique de nos écosystèmes (marées noires, déforestations, (...)

Lire la suite

Raed Abu Youssef :
sous la vigne,
la résistance

Sur les hauteurs d’Hébron, dans la résistance le sud de la Cisjordanie, Raed Abu Youssef préside (...)

Lire la suite

Lutte contre
le terrorisme :
gare à l’effet boomerang

Pour contrer le djihadisme, la réponse sécuritaire ne suffira pas. Il faudra une réponse globale. (...)

Lire la suite

Vositha Wijenayake :
la tête hors de l’eau

Juriste de formation, coordinatrice du Climate Action Network South Asia, Vositha Wijenayake (...)

Lire la suite

Fermes du futur

En France, des citoyens financent l’agriculture du futur. Reportage dans l’une des 13 (...)

Lire la suite

De chanvre et de chaux

En région namuroise, IsoHemp propose aux constructeurs et aux rénovateurs des blocs composés de (...)

Lire la suite

Je suis caraholic,
mais j’me soigne !

Quand mon rédacteur en chef m’a proposé l’été dernier de réfléchir à une rubrique d’écoconsommation (...)

Lire la suite

Vélonomie

Le vélo était à la fin du 19e siècle un jouet onéreux pour gens fortunés en quête de griserie. Au (...)

Lire la suite